Le Prix de l’innovation pour l’Afrique 2013 récompense les innovations qui réalisent les potentiels africains

La Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies (CEA) et la Fondation africaine pour l’innovation (FAI), ont lancé ce mercredi leur appel de participation au Prix de l’Innovation pour l’Afrique (PIA) 2013. Leur objectif est d’encourager le développement de nouveaux produits, d’augmenter l’efficacité et de favoriser la réduction des coûts en Afrique.

Pendant un événement organisé par la CEA et la FAI, des scientifiques, des entrepreneurs et des innovateurs seront invités à proposer des projets qui permettront de réaliser le potentiel de l’Afrique dans les cinq catégories suivantes : 1) agriculture et agribusiness ; 2) applications ICT ; 3) santé et bien-être ; 4) environnement, énergie et eau ; 5) industries de la fabrication et des services.

« L’équipe du PIA est convaincue que les investissements dans l’innovation et les entreprises au niveau local sont la meilleure approche pour développer les capacités de l’Afrique », déclare Walter Fust, président de la FAI. « Ce prix encourage les Africains à développer des approches créatives pour résoudre les challenges quotidiens ».

Seules les innovations proposées par des Africains pour des Africains sont éligibles. Les Africains vivant hors du continent peuvent participer si leurs innovations ont un impact réel en Afrique. La proposition gagnante sera récompensée par un montant en espèces de 100 000 USD. Les deux lauréats recevront chacun 25 000 USD.

Les organisateurs du PIA espèrent aussi stimuler chez les Africains, et les jeunes en particulier, un intérêt accru pour les carrières scientifiques, technologiques et d’ingénierie et pour l’entreprenariat. Les objectifs incluent :

– Mobiliser les dirigeants de tous les secteurs pour favoriser l’innovation en Afrique ;
– Promouvoir l’innovation dans les principaux secteurs d’activité par la compétition ;
– Promouvoir la science, la technologie et l’ingénierie comme des carrières nobles, passionnantes et gratifiantes pour la jeunesse africaine, en présentant les participants récompensés par le Prix ;
– Encourager les entrepreneurs, les innovateurs, les organismes de financement et les services de développement d’entreprise à échanger des idées et explorer de nouvelles possibilités.

Par ces efforts, PIA souhaite obtenir les résultats suivants :

– Commercialisation accrue des résultats de la recherche et du développement en Afrique ;
– Augmentation des financements de nouvelles entreprises, adoption de technologies nouvelles et émergentes, croissance accélérée du secteur privé innovant et dynamique ;
– Progression de l’activité économique et du développement piloté par des Africains avec des résultats durables.

La date limite d’inscription pour le Prix 2013 est fixée au 31 octobre 2012 sans possibilité d’extension.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Pénuries, faim et pauvreté : les Africains inquiets des conséquences du coronavirus

Selon une enquête menée dans huit pays, 81 % des personnes interrogées se disent confiantes dans la capacité de leurs dirigeants à limiter les...

Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le dimanche 31 mai

Selon Africa CDC, le Centre africain de prévention des contrôles des maladies, le continent recensait ce samedi 142 289 cas de Covid-19, et 4...

Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

Des mesures sanitaires plus strictes entreront bientôt en vigueur à Dakar, a annoncé le ministre de la Santé sénégalais samedi 30 mai en conférence...

RDC: l’ONU inquiète face aux intimidations, arrestations et détentions arbitraires

En République démocratique du Congo (RDC), les Nations unies s’inquiètent d’une dégradation du respect des droits de l’homme dans certaines provinces. Intimidations, arrestations et...

Covid-19 : la Caf octroie 120 millions de francs à chacune des 54 fédérations

Lors de sa réunion du jeudi 28 mai 2020 tenue par visioconférence, le Comité d'urgence de la Confédération africaine de football, dirigé par le...

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, un peu plus libres

Les juges de la Cour pénale internationale ont assoupli les conditions de la liberté accordée à l’ancien président ivoirien et à son ex-ministre. A l’heure...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Coronavirus : 3 nouveaux décès soit 20 depuis le déclenchement de la pandémie au Gabon

Le Gabon a enregistré 3 nouveaux décès liés au Covid-19, soit au total 20 morts depuis le déclenchement de la pandémie dans le pays...

Coronavirus : Le dépistage payant qui fait jaser

Coronavirus oblige, dans plusieurs structures sanitaires de Libreville, les patients soumis à certains examens médicaux sont contraints de se faire dépister mais à leurs...

Gabon: imbroglio autour du paiement des pensions retraite des agents contractuels et auxiliaires des Douanes

Voilà près d’un an que les agents contractuels et auxiliaires des Douanes retraités broient du noir. Pour cause, ces derniers n’auraient toujours pas perçu...

Lutte contre le Covid-19 : Le rappel à l’ordre de Matha

Le ministre de l’Intérieur a regretté, le 1er juin, le relâchement dans l’observation des mesures barrières visant à lutter contre le Covid-19, à l’instar...

Pascal Houangni Ambouroue va lancer un audit financier pour justifier la gestion décriée de la gratuité d’eau et d’électricité

Le ministre de l’Energie et des ressources hydrauliques, Pascal Houangni Ambouroue, a annoncé dans « Union », le quotidien progouvernemental qu’il va lancer un...