Le Gabon et la Turquie ont conclu mercredi à Ankara, capitale turque, deux nouveaux accords visant à booster les échanges économiques et diplomatiques qui sont encore très faibles entre les deux pays, annonce un communiqué de la présidence de la République gabonaise publié jeudi à Libreville.

L’accord économique porte sur la promotion et la protection réciproques des investissements. Le document rassure les opérateurs économiques des deux pays qui rêvent d’investir au Gabon ou en Turquie. Libreville ouvre notamment son riche secteur pétrolier, minier et forestier aux investisseurs turcs.

Actuellement, les investisseurs turcs sont présents au Gabon dans les secteurs de l’éducation et de la construction des logements sociaux.

Le second accord a été signé entre le ministère gabonais des Affaires étrangères et l’Académie diplomatique du ministère turc des Affaires étrangères. Il vise à accélérer l’implantation des missions diplomatiques dans les deux pays.

Ces accords sont signés à l’occasion de la visite de travail et d’amitié qu’effectue depuis mercredi en Turquie le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba.

En 2011, le président turc, Abdallah Gül, avait effectué une visite au Gabon. Les deux pays avaient conclu sept premiers accords visant le renforcement de leur coopération bilatérale.

La visite du président gabonais prend fin ce jeudi à Istanbul par un forum économique entre les hommes d’affaires turcs et gabonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here