Le leader de l'opposition au Gabon, André Mba Obame (au centre), arrive à son domicile à Libreville le 11 août 2012.

Le leader de l’opposition au Gabon, André Mba Obame (au centre), arrive à son domicile à Libreville le 11 août 2012.
La station de télévision privée TV appartenant à l’opposant André Mba Obame a perdu depuis jeudi son signal, alors qu’elle retransmettait en direct la manifestation de l’opposition gabonaise qui a occasionné plusieurs blessés, a appris la PANA ce vendredi, auprès de la direction de cette chaîne à Libreville.

Selon le président directeur général de TV , Franck Nguema, neveu de Mba Obame, ‘plusieurs personnes non identifiées ont mis le feu à l’émetteur de TV situé sur un immeuble du quartier populaire Nkembo’.

‘L’émetteur de TV, situé assez loin de la station de télévision, a été saboté par des inconnus jeudi après que la chaîne de télévision a diffusé localement et sur le satellite les violents affrontements au cours desquels les forces de police étaient engagées mercredi’, a déclaré à la PANA Christian Mboula, un journaliste de TV .

L’opposant gabonais André Mba Obame, arrivé officiellement second à l’élection présidentielle de 2009 remportée par Ali Bongo, continue de contester la victoire de ce dernier.

Mercredi, près de 3000 personnes ont manifesté à travers les rues de Libreville à l’initiative de son parti dissous, l’Union nationale, pour réclamer la tenue d’une conférence nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here