Le Maire adjoint de la commune de Durban (Afrique du Sud), Mme Nomvuzo Shabalala à Libreville en avril 2012

Le Maire adjoint de la commune de Durban (Afrique du Sud), Mme Nomvuzo Shabalala à Libreville en avril 2012
Les journées économiques Gabon-Afrique du Sud se sont ouvertes lundi à Libreville, visant à augmenter le volume d’échanges entre les deux pays. Selon Thaninga Pandit Shop-Linney, ambassadeur d’Afrique du Sud au Gabon, ces journées permettront à faire découvrir aux hommes d’affaires sud-africains les opportunités commerciales qu’offre le Gabon.

“Nous voulons participer à cette vision du Gabon émergent à l’horizon 2025. Nous savons qu’il y a plusieurs opportunité au Gabon, mais nous essayons de voir quels genres d’affaires nous pouvons développer ensemble dans le but d’augmenter également notre aide”, a indiqué le diplomate sud-africain. Au Gabon, a-t-il poursuivi, il existe des opportunités d’affaires et la possibilité de créer des conditions favorables aux investissements sud-africains.

L’organisation de ces journées économique fait suite à l’accord signé par le Gabon et l’Afrique du Sud en 2005. Les relations commerciales entre les deux nations n’ont pas encore le même niveau que leurs relations politiques, a souligné le président de la chambre de commerce du Gabon, Jean Batiste Bikalou. “Nous avons beaucoup à apprendre du modèle sud-africain, en considérant que l’augmentation du volume des échanges avec nos collègues sud-africains est un moyen d’intégrer les relations d’affaires”, a-t-il affirmé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here