Jean-François Henin, PDG DE Maurel & Prom. Crédit Photo : BERTRAND GUAY/AFP

Jean-François Henin, PDG DE Maurel & Prom. Crédit Photo : BERTRAND GUAY/AFP
La production au Gabon de la compagnie pétrolière française Maurel et Prom a dépassé à nouveau le niveau qu’elle avait avant un glissement de terrain en début d’année, grâce à la connexion de nouvelles installations.

La production sur le permis d’Omoueyi s’élève à 18.500 barils d’huile (pétrole, ndlr) par jour suite à la connexion des puits de la plateforme Omoc-N-700, indique Maurel et Prom dans un communiqué mardi.

En 2011, avant le glissement de terrain, la production gabonaise de Maurel et Prom (avant enlèvement de droits) était d’environ 18.000 barils par jour.

La compagnie indépendante française, dont le Gabon représente 95% de la production, indique mardi que deux plateformes supplémentaires seront connectées dans les prochaines semaines.

Au total huit nouveaux puits producteurs et quatre puits injecteurs seront mis en service d’ici fin novembre 2012, auxquels s’ajouteront deux puits injecteurs en décembre, précise le groupe.

La compagnie précise également qu’elle va faire appel à des procédés chimiques avant la fin de cette année permettant de remédier à la chute de production constatée après les interventions sur les puits.

L’application de ces techniques devrait avoir un impact significatif sur la production des puits à partir de 2013 et permettre de rattraper les objectifs initiaux de production, estime Maurel et Prom.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here