Le ministre de la Communication et de l’économie numérique suspend le site www.me.ga

Le ministre gabonais de la Communication et de l’économie numérique, Blaise Louembe a annoncé mardi soir, la suspension du site internet www.me.ga, appartenant à Kim Schmitz, propriétaire du site controversé megaupload.

‘’J’ai instruit mes services et départements compétents afin que le site www.me.ga soit immédiatement suspendu, à charge pour ses actuels ou futurs titulaires de justifier de leur intérêt légitime et de leur bonne foi quant à l’usage qu’ils comptent faire de ce site’’, a déclaré M. Louembe.

‘’Le Gabon, à l’instar des pays comme la France, a la possibilité de refuser l’enregistrement ou le renouvellement de noms de domaine s’il est démontré qu’ils sont susceptibles de porter atteinte à des droits de propriété intellectuelle ou de la personnalité, ou encore s’ils sont susceptibles de porter atteinte à l’ordre public’’, a-t-il soutenu.

D’autre part, le ministre de la Communication a indiqué que le Gabon ne peut servir de plateforme ou d’écran dans la commission d’actes qui viseraient à violer les droits d’auteur, ni être instrumentalisé par des personnes peu scrupuleuses du respect de la législation gabonaise et des textes internationaux.

ga est le nom de domaine correspondant au Gabon.

‘’Le nom de domaine me.ga a été attribué par Gabon télécom à une personne physique domicilié en France’’, a dit M. Louembe, a joutant que cette personne a accepté de procéder à la cession du site, soit directement soit indirectement.

Selon lui, il est à craindre que le site www.me.ga puisse servir de paravent à l’exercice d’activités illégales ou qui peuvent porter atteinte à l’ordre public notamment économique, par le biais de la diffusion de contenus tels que les films ou de la musique piratés.

www.megaupload est un site internet mettant en ligne des contenus tels que des films et de la musique reproduits et diffusés sans l’autorisation de leurs auteurs.

Kim Schmitz dit kim Dotcom de nationalité allemande, supposé propriétaire du site www.me.ga, est sous le coup de mesures judiciaires entreprises par le gouvernement américain, notamment d’une demande d’extradition adressée à la Nouvelle Zélande où il est présentement en détention.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...