La firme pétrolière, Addax Petroleum, opérant dans la localité d’Obangué, à 120 kilomètres de Mandji, le chef-lieu du département de Ndolou dans la province de la Ngounié, a licencié 147 de ses agents. Le motif invoqué est un licenciement économique dû à la sécheresse de la trésorerie de l’entreprise.

Selon le quotidien l’Union qui rapporte l’information, les faits se sont produits la semaine écoulée. Les employés licenciés, quant à eux, ont aussitôt interpelé la justice afin que la loi s’applique dans le sens du respect de leur droit de travailleurs et de la procédure de licenciement. Le journal indique que le 31 octobre 2012, le super intendant par intérim d’Addax Petroleum, Basile Nkollo Mbongo, avait demandé aux agents sur les sites de Tsiengué, Obangué-Centre d’arrêter toute activité, prétextant un licenciement économique.

Les agents affirment qu’ils n’ont reçu aucun préavis leur annonce les mesures prises par leur hiérarchie. Pour eux, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un licenciement abusif, ce qui fait qu’ils battent en brèche toutes les raisons présentées par les responsables de l’entreprise pour se justifier.

Cela a les a donc conduit à estimer qu’ils ont été lésés, dans la mesure où ils totalisent entre cinq et dix ans de service au sein de l’entreprise. Ils exigent le paiement de leur solde de tout compte, des services rendus, de même qu’une indemnité le préjudice subi.

Pendant trois jours, relève notre confrère, ces agents ont campé sur le site de Tsiengué avant de se déporter à Port-Gentil pour se tourner vers la justice.

Entre temps l’entreprise qui souhaite couper court à ce remue ménage, a proposé entre 1,5 et 3 millions de francs CFA à ces agents selon leur ancienneté. Or, elle devrait en effet débourser plus. les choses pourraient cependant rentrer dans l’ordre à l’issue d’une réunion qui s’est tenue à Libreville entre les responsables du ministère des hydrocarbures et les patrons d’Addax.

Une réunion est prévue à Port-Gentil avec les employés licenciés pour mieux apprécier les modalités qui réparent le préjudice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here