Le grand capital africain sort réjouit de l’African CEO Forum

La première conférence panafricaine des grandes entreprises donnera lieu à la rédaction d’un « Livre blanc » et à la création d’un réseau des grands patrons africains. Une deuxième édition est annoncée, sans plus de précisions.
L’African CEO Forum s’est clos mercredi 21 novembre à Genève. Organisée par le Groupe Jeune Afrique, Rainbow Unlimited et la Banque africaine de développement, cette première conférence panafricaine des dirigeants des grandes entreprises du continent aura mobilisé pendant deux jours 300 PDG venus de toute l’Afrique, 100 banquiers et investisseurs et de nombreux décideurs du secteur public africain autour de la croissance économique à travers le secteur privé.

A l’occasion de cette première édition, quatre acteurs parmi les entreprises et les investisseurs qui contribuent au dynamisme et à l’essor du capitalisme africain ont été récompensés.

Parce que leurs réalisations encouragent l’avènement d’entreprises africaines compétitives, capables de donner naissance à des groupes de dimension internationale, les quatre lauréats ont été sélectionnés et choisis pour leur engagement et leurs résultats dans quatre domaines clés :

Le jury était composé de 12 personnalités de l’écosystème africain, entrepreneurs, institutionnels ou encore journalistes parmi lesquels : Tim Turner, Directeur du département du secteur prive de la BAD, Andrew Alli, CEO d’Africa Finance Corp, Marie-Christine Saragosse, Présidente d’AEF…

Le trophée du meilleur fonds d’investissement africain de l’année qui récompense le capital-investisseur qui a le plus investi dans des entreprises africaines au cours de l’année précédente a été décerné à Abraaj Group. Il a été remis à M. Frederic Sicre, associé du Groupe. Abraaj est le plus important capital-investisseur mondial spécialisé dans les pays émergents. Avec 6 milliards d’euros sous gestion et 36 bureaux dans le monde, Abraaj a fait de l’Afrique son nouveau challenge en faisant l’acquisition en 2012 de l’une des plus importantes sociétés de gestion du continent : Aureos Capital

Le prix de la meilleure société multinationale présente en Afrique qui récompense l’entreprise internationale ayant affiché la croissance la plus importante de son activité sur le continent africain au cours des 2 dernières années est revenu au groupe singapourien Olam et il a été remis à son Directeur Afrique, M. Ranveer Chauhan. Basé à Singapour, Olam est l’un des plus grands négociants de matières premières agricoles au monde. Avec 17.000 employés et 11 milliards d’euros de revenus en 2011-2012, ce grand groupe a fait le choix depuis quelques années d’être présent sur l’ensemble de la filière : des champs jusqu’à la transformation des produits alimentaires. L’entreprise a généré 3 milliards d’euros de revenus en Afrique sur l’année 2011-2012.

La meilleure entreprise panafricaine de l’année pour l’African CEO Forum, celle qui a réalisé l’expansion la plus importante sur le continent, est le groupe Ecobank. Le prix a été remis à M. Thierry Tanoh, son PDG. Ecobank est présent dans 32 pays, soit la quasi-totalité de l’Afrique centrale, emploie 11 000 salariés, et a acquis, fin 2011, l’une des plus grosses banques du Nigeria, l’Oceanic Bank.

Enfin, le prix du CEO africain de l’année, attribué sur la base de la stratégie, du leadership, de la gouvernance et de la performance financière a été remis à M. Tewolde Gebre Mariam, CEO d’Ethiopian Airlines. Ethiopian Airlines est l’une des compagnies aériennes africaines les plus dynamiques et les plus rentables, couvrant aujourd’hui 80 destinations. Elle est également la 1re compagnie à posséder, depuis septembre 2012, le célèbre Boeing 787 Dreamliner

Henri-Claude Oyima et le groupe BGFI, qui étaient nominé pour deux de ces trophées, n’ont pas été retenus.

A l’issue d’un dernier débat, portant sur l’émergence de nouveaux champions africains, plusieurs annonces ont été faites par les organisateurs : un «Livre blanc», synthèse des travaux du forum, qui doit être réalisé prochainement et diffusé, notamment auprès des décideurs politiques et la création d’un réseau, baptisé Africa CEO Network, qui regroupera les patrons africains ayant en commun la volonté développer leurs entreprises sur le continent et même au-delà.

Enfin, un groupe de travail élargi va être créé. Il aura comme objectif de réfléchir à l’amélioration et à l’enrichissement du prochain Africa CEO Forum. Au cours de la cérémonie de clôture du Forum, Amir Ben Yahmed, vice-président du Groupe Jeune Afrique n’a pas précisé la date et le lieu de cette deuxième édition, mais il a noté le souhait de nombreux participants qu’un tel événement se passe en Afrique.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,711FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES