Santé communautaire et médecine itinérante au Cap Esterias

C’est au Cap Esterias qu’a été lancé le projet de Santé communautaire et de médecine itinérante de la Croix-Rouge gabonaise, le samedi 24 novembre. Ce projet de la Croix-Rouge est unique en son genre. D’une part, il réuni tous les acteurs de la santé : les patients, leurs responsables locaux, les ministères concernés et le secteur privé, d’autre part, il permet d’apporter les soins tout en inculquant les «bonnes pratiques» liées à la santé.

La cérémonie a réuni les ministres Léon Nzouba, Pacôme Rufin Ondzounga et Christiane Rose Ossoucah Raponda, respectivement en charge de la Santé, de la Défense et du Budget. Le préfet du Cap Estérias, ainsi que le sénateur et le député de Commune représentaient la population du Cap. Les partenaires du projet, l’OMS et l’Unicef étaient eux aussi présents ainsi que la Première dame, Madame Sylvia Bongo Ondimba, en tant que présidente d’honneur de la Croix-Rouge gabonaise.

La santé communautaire et la médecine itinérante sont censées garantir à la fois la proximité et la continuité des services de santé aux populations bénéficiaires du projet. Elle répond au besoin direct de la population de pouvoir bénéficier de consultations dans leur zone. Alors qu’il faut, aujourd’hui, au moins une heure de très mauvaise route à un malade du Cap Esterias pour rejoindre l’hôpital le plus proche, la Croix-Rouge, en équipe avec la santé militaire, a mis en place des consultations générales hebdomadaires et des consultations spécialisées une fois par mois. Ces consultations sont offertes gratuitement aux habitants. Une équipe de médecins, de sages-femmes et d’infirmières forment l’équipe de consultations.

L’enregistrement de l’ensemble des habitants à la CNAMGS a été recommandé afin d’assurer une fluidité dans les soins en cas de besoin de transfert dans un hôpital. Mais l’idée de «santé communautaire» repose surtout sur une démarche participative et vise une amélioration globale des facteurs agissant sur la santé : environnement, nourriture, pratiques culturelles… Ainsi, des agents relais issus de la communauté du Cap sont formés pour animer des séances d’éducation sur la santé. Ces agents seront aussi équipés pour répondre aux premiers soins et pour alerter les structures hospitalières en cas d’urgence médicale. Le projet est prévu pour une période test d’une année après laquelle une évaluation des résultats sera menée.

Le projet de Santé communautaire et de médecine itinérante fédère de nombreux acteurs du public et du privé. Les ministères de la Santé et de la Défense, la CNAMGS, la CNSS et la société Tullow Oil prennent part au projet, une initiative destinée à se multiplier à travers le pays pour faire face aux problèmes que les populations rencontrent en zones reculées et améliorer ainsi leur condition de vie.

Depuis le début de l’année 2012, la Croix-Rouge gabonaise travaille étroitement avec la Fondation Sylvia Bongo Ondimba. Présents sur le terrain pour la campagne «CAN sans Sida», ce sont plus de 100 bénévoles de la Croix-Rouge gabonaise qui ont œuvré pendant deux semaines pour sensibiliser et mobiliser les populations contre le Sida. Dans l’élan de la visite effectuée par la Première dame auprès des populations de la Baie-des-Cochons le 15 mai dernier, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille avait organisé, avec la croix Rouge gabonaise, l’opération «Quartier propre et solidaire» du 30 juin au 3 juillet 2012 qui se fixait deux objectifs : organiser des groupes de jeunes et de femmes pour promouvoir la solidarité et l’esprit d’initiative et prévenir les risques sanitaires auxquels les populations sont exposées.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions dans un camp militaire à Bata, le nombre des victimes est inconnu

Au moins quatre puissantes explosions ont fait "des victimes" dimanche dans un camp militaire et ses environs dans la capitale économique de Guinée équatoriale...

Troubles au Sénégal: le médiateur de la République appelle Macky Sall à «écouter la jeunesse»

Le climat est toujours très tendu au Sénégal, secoué depuis mercredi par des manifestations qui ont fait au moins 5 morts confirmés, avec le...

Birmanie: les manifestants déterminés, raid mortel contre l’opposition politique Publié le : 07/03/2021 – 19:41 Des manifestants pro-démocratie fuient les gaz lacrymogènes lancés...

En Birmanie, la répression ne faiblit pas contre les manifestants pro-démocratie. À nouveau dans la rue, ce dimanche, pour protester contre le coup d'État...

Gabon: Lambaréné, Fougamou et Mouila secoués par un tremblement de terre de magnitude 4,9

Ce samedi 6 mars 2021 un séisme de magnitude 4,9 s’est produit à 47 km au sud de Lambaréné, au Gabon, a rapporté le...

Émeutes au Sénégal : la contestation prend de l’ampleur, Sonko devant le juge lundi

Le Sénégal va au-devant de nouvelles journées à hauts risques à partir de lundi, un collectif formé après l’arrestation du principal opposant au pouvoir...

Quatre morts dans les pires émeutes depuis des années au Sénégal

Quatre personnes sont mortes vendredi dans des manifestations réclamant la libération de l'opposant Ousmane Sonko, à Dakar, au Sénégal. Les autorités sénégalaises ont promis de...

Suivez-nous!

1,732FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES