Exploration du Mont Bovondo

Après la création du réseau des treize parcs nationaux en 2002 et le début effectif des activités de surveillance dans l’ensemble de ces aires protégées, les gestionnaires du parc national de Waka, près de la localité de Fougamou, les écogardes et le personnel d’encadrement, sous la houlette du Conservateur, Benoît Adanga Nziengui, mettent depuis août 2011 des bouchées doubles dans la partie sud du parc, avec pour principal point de chute la chaine de montagnes Bovondo.

Ces expéditions dans la zone sud-est de Waka interviennent après la couverture des 3/4 du nord du parc en l’espace de trois ans. « Il faut aimer les aventures dans la forêt pour accepter ce boulot », dit Jean Pierre Ongoda, écogarde.

Dans le nord de Waka, les activités menées ont essentiellement été celles liées à la surveillance, la lutte anti-braconnage, les campagnes de sensibilisation auprès des populations de la périphérie dudit parc. Mais également l’accueil des étudiants venus de plusieurs horizons de la planète pour des travaux de recherche, grâce à l’appui des partenaires tels que l’Herbier National du Gabon, l’école des Eaux et Fôrets, les ONG locales comme AREDI (Amicale des Ressortissants de Dibwa) et WCS qui reste jusque-là le principal partenaire technique de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN).

« L’extension de ces activités au sud de notre parc vise à couvrir l’ensemble de cette réserve, et dans l’optique de disposer des informations globales et préliminaires du milieu, avant la mise en place du plan de gestion du parc Waka », précise le conservateur. La mission à destination du mont Bovondo permet de découvrir qu’il appartient au groupe des sommets les plus élevés du pays, ce qui fait de lui, le plafond du parc national de Waka avec 978 m d’altitude, et constituant une frontière naturelle entre les populations des districts d’Etéké près de la ville de Mimongo et Ikobey dans le département de Tsamba-Magotsi.

Les écogardes multiplient les patrouilles de surveillance dans les cours d’eau les plus importants situés autour du parc de Waka, notamment Okoyo et Omba qui sont sauvagement exploités par les populations des environs. Ce parc demeure un réservoir intact pour sa richesse botanique. Sa diversité végétale attire constamment des chercheurs ainsi que des touristes.

C’était aussi l’occasion de constater que la faune de Waka est caractérisée par une présence spatiale spectaculaire avec une importante concentration des grands mammifères comme les buffles, potamochères et les éléphants sur les versants. Toutefois, on remarque une absence de ces derniers dans les sommets où l’on ne signale généralement que la présence des primates.

La poursuite des investigations sur l’ensemble de cette chaîne de montagnes pourra révéler certainement d’autres spécificités de ce milieu naturel propice à la conservation.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions dans un camp militaire à Bata, le nombre des victimes est inconnu

Au moins quatre puissantes explosions ont fait "des victimes" dimanche dans un camp militaire et ses environs dans la capitale économique de Guinée équatoriale...

Troubles au Sénégal: le médiateur de la République appelle Macky Sall à «écouter la jeunesse»

Le climat est toujours très tendu au Sénégal, secoué depuis mercredi par des manifestations qui ont fait au moins 5 morts confirmés, avec le...

Birmanie: les manifestants déterminés, raid mortel contre l’opposition politique Publié le : 07/03/2021 – 19:41 Des manifestants pro-démocratie fuient les gaz lacrymogènes lancés...

En Birmanie, la répression ne faiblit pas contre les manifestants pro-démocratie. À nouveau dans la rue, ce dimanche, pour protester contre le coup d'État...

Gabon: Lambaréné, Fougamou et Mouila secoués par un tremblement de terre de magnitude 4,9

Ce samedi 6 mars 2021 un séisme de magnitude 4,9 s’est produit à 47 km au sud de Lambaréné, au Gabon, a rapporté le...

Émeutes au Sénégal : la contestation prend de l’ampleur, Sonko devant le juge lundi

Le Sénégal va au-devant de nouvelles journées à hauts risques à partir de lundi, un collectif formé après l’arrestation du principal opposant au pouvoir...

Quatre morts dans les pires émeutes depuis des années au Sénégal

Quatre personnes sont mortes vendredi dans des manifestations réclamant la libération de l'opposant Ousmane Sonko, à Dakar, au Sénégal. Les autorités sénégalaises ont promis de...

Suivez-nous!

1,732FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES