spot_imgspot_img

Deux hommes d’affaires chez Laure Olga Gondjout

Le Secrétaire Général de la Présidence de la République Gabonaise, Laure Olga Gondjout, à reçu en audience ce jeudi deux hommes d’affaires. L’un pour la prospection du terrain pour l’ouverture d’une chaîne de radio et l’autre pour une reconnaissance d’un pays dans lequel il a passé de longues années.

D’abord le Président-directeur Général de Radio Méditerranée Internationale; une station née en 1980 d’une volonté franco-marocaine. Trente-deux ans plus tard Médi 1, encore Appelée Radio du Grand Maghreb pour son extension sur le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Mauritanie ainsi qu’une partie de la Libye, souhaite aller au-delà. Elle explore donc de nouveaux horizons.

« Dans cette phase prospective, le Secrétaire Générale de la Présidence de la République s’est félicité de l’arrivée de Radio Méditerranée Internationale sur la bande FM à Libreville après que le Ministre de la communication nous a octroyé le droit de diffusion. C’est vrai que nous sommes donc en phase d’instruction du dossier sur le plan administratif, et bientôt le Conseil National de la Communication (CNC) nous autorisera à diffuser effectivement », a déclaré le Président-directeur Général de cette chaîne à venir, Hassan Khiyar.

Le siège de la radio est situé à Tanger, au Maroc. Il s’agit d’une chaîne généraliste bilingue (français-arabe) qui devrait enrichir le paysage médiatique gabonais, mais cette fois uniquement en langue française. « C’est ce qui nous a été demandé », a dit Hassan Khiyar estimant que « dans le cadre d’un développement futur, on pourra probablement jouer sur plus de proximité par rapport à la population sur place. Mais pour le moment, la langue de diffusion choisie pour le Gabon est le français ».

Ensuite Gaël Bellet-Brissaud ; un homme d’affaire qui évolue actuellement en Angola après vingt-cinq ans passés au Gabon. Une visite accompagnée d’un présent adressé au Président de la République; soit trois mille stylos sortis de ses entreprises de publicité, avec la particularité de « refléter la photo officielle du Président à l’allumage de la lampe torche », selon le Président-Directeur Général d’Angolift, démonstration à l’appui. Une idée qui lui est venue à l’époque de feu le Président Omar Bongo Ondimba.

« Quand je vivais au Gabon. Fort de mon évolution en Angola, et de mes équipes dans le secteur de la publicité, j’ai pensé simplement à développer ce stylo et venir le présenter en forme de présent à l’actuel Président de la République pour ses trois premières années à la tête du pays. C’est aussi une marque de reconnaissance vis-à-vis d’un pays que je connais. C’est un juste retour des choses: Une partie de ma carrière professionnelle se trouve au Gabon, je suis allé réussir en affaire en Angola. Il n’y a donc aucune attente particulière par rapport à mon geste », a conclu Gaël Bellet-Brissaud.

Un lot symbolique de cette œuvre a été remis au Secrétaire Général de la Présidence de la République.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES