Le RPG en congrès du 30 novembre au 2 décembre

Le Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité républicaine pour l’émergence), parti fondé et dirigé par Paul Mba Abessole, organise son 12e congrès national dit extraordinaire, du 30 novembre au 2 décembre 2012. L’objectif de ces assises est la revitalisation les structures de cette formation politique.

Les réunions se multiplient depuis plusieurs jours au siège du parti à Petit-Paris, afin de fixer le cadre des échanges qui auront lieu lors de ce rendez-vous. Les responsables estiment que ce congrès sera l’occasion de régler un certain nombre de problème au sein de cette formation politique, dont les positions ont souvent créé la controverse au dans l’opinion, en particulier l’entrée de cette formation au sein de la majorité présidentielle au sortir de la dernière élection présidentielle, alors qu’il y a encore quelques années, et tout au long des élections, elle était profondément ancrée dans l’opposition.

Les cadres et les militants de base espèrent que ce congrès «apaisera les inquiétudes, lèvera les équivoques et donnera surement une nouvelle vitalité à ce parti». Pour eux, il se positionne aujourd’hui comme la deuxième force politique gabonaise, derrière le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), son allié, au regard du nombre important de ses adhérents dans certaines instances dirigeantes du pays.

En prélude à cette concertation, le président Paul Mba Abessole a eu des échanges avec les principaux responsables des structures qui animent le parti. Cependant, rien n’a infiltré de ce qui s’est dit lors de ces rencontres concernant le prochain congrès. Toutefois, des sources proches des instances dirigeantes du RPG espèrent que ces discussions donneront une nouvelle orientation, une nouvelle dynamique à ce parti.

On se souvient que lors du 11e congrès des sanctions avaient été prises à l’encontre de certains membres de ce groupe. Pour Raymond Ndong Meyo, le président du comité d’organisation de cet événement, les assises du week-end prochain auront pour objectif de remobiliser les troupes après les dernières élections présidentielle et législative, en vue de préparer les prochaines joutes électorales locales et sénatoriales.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions dans un camp militaire à Bata, le nombre des victimes est inconnu

Au moins quatre puissantes explosions ont fait "des victimes" dimanche dans un camp militaire et ses environs dans la capitale économique de Guinée équatoriale...

Troubles au Sénégal: le médiateur de la République appelle Macky Sall à «écouter la jeunesse»

Le climat est toujours très tendu au Sénégal, secoué depuis mercredi par des manifestations qui ont fait au moins 5 morts confirmés, avec le...

Birmanie: les manifestants déterminés, raid mortel contre l’opposition politique Publié le : 07/03/2021 – 19:41 Des manifestants pro-démocratie fuient les gaz lacrymogènes lancés...

En Birmanie, la répression ne faiblit pas contre les manifestants pro-démocratie. À nouveau dans la rue, ce dimanche, pour protester contre le coup d'État...

Gabon: Lambaréné, Fougamou et Mouila secoués par un tremblement de terre de magnitude 4,9

Ce samedi 6 mars 2021 un séisme de magnitude 4,9 s’est produit à 47 km au sud de Lambaréné, au Gabon, a rapporté le...

Émeutes au Sénégal : la contestation prend de l’ampleur, Sonko devant le juge lundi

Le Sénégal va au-devant de nouvelles journées à hauts risques à partir de lundi, un collectif formé après l’arrestation du principal opposant au pouvoir...

Quatre morts dans les pires émeutes depuis des années au Sénégal

Quatre personnes sont mortes vendredi dans des manifestations réclamant la libération de l'opposant Ousmane Sonko, à Dakar, au Sénégal. Les autorités sénégalaises ont promis de...

Suivez-nous!

1,732FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES