spot_imgspot_img

L’ANAP améliore sa stratégie de lutte

48 heures, c’est le temps dont disposent les agents du Centre National Antipollution(ANAP) pour renforcer leurs capacités dans la gestion des déchets et produits chimiques dangereux. Ces derniers sont actuellement en formation dans le cadre de l’atelier de réplication du projet Probo Koala de Côte d’Ivoire au Gabon.

« L’exécution du présent projet témoigne de notre ferme volonté de mettre la population gabonaise à l’abri des pollutions chimiques, à l’image de celle dont l’évocation renvoie à des souvenirs douloureux de la République de Côte d’Ivoire en 2006 », a indiqué Jean Baptiste Ngwa Nangwa, Directeur général de l’ ANAP.

Minimiser les risques inhérents à la mauvaise gestion des déchets et produits chimiques dangereux, et mettre le pays à l’abri du trafic lié aux déchets toxiques, voila la réflexion à laquelle, participants et consultants ont été conviés. C’est aussi un des préalables indispensables à l’élaboration de la stratégie nationale de gestion des déchets et produits chimiques dangereux, a indiqué le ministre délégué à l’Economie et au Développement Durable, Désiré Guedon, à l’ouverture des assises.

L’exemple de la catastrophe écologique du Probo Koala survenu à Abidjan et ses environs, en Côte d’Ivoire en 2006, exige d’être vigilant, car le Gabon n’est pas exempt des situations malheureuses qui arrivent aux autres.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES