spot_imgspot_img

Les habitants du Cap Estérias exposés aux risques liés à la mauvaise qualité de l’eau

Les populations du département du Cap Estérias n’ont pas accès à l’eau potable depuis quelques semaines, en raison de la vétusté des installations de l’hydraulique.

Du Premier Campement, à Malibé I et II, en passant par la commune du Cap Estérias ou à Koubou-Koubou, on ne trouve pas une seule goute d’eau potable. Les habitants sont obligés pour satisfaire leur soif de boire l’eau des rivières.

‘’L’hydraulique villageoise installée dans certains villages, mal entretenue ne produit pas l’eau potable. Du coup l’eau n’est pas une source de vie chez nous, mais celle de la plupart des maladies dont souffrent les populations’’, a déclaré Philippe Nguelé, un habitant.

Les populations de ce département souffrent régulièrement dues à la mauvaise qualité de l’eau, selon des sources médicales. ‘’La diarrhée et les maladies touchant l’épiderme et causées l’eau sale sont récurrentes dans le coin’’, soulignent la source.

La solution à ce problème selon les populations réside tout simplement à la connexion du département du Cap Estérias au réseau d’eau de la SEEG ou à la construction de châteaux d’eau dans chaque regroupement de villages.

‘’Il n’est pas rare de trouver des bestioles dans l’eau provenant des pompes publiques. Les habitants reversent l’eau issue des travaux ménagers autour de la pompe et cette eau contaminée redescend vers le réservoir souterrain. Il faut sensibiliser les populations ou chercher un système moderne d’approvisionnement en eau ’’, on suggéré il y a peu les responsables du collectif des jeunes de Malibé I.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES