Ali Bongo Ondimba au Qatar pour deux conférences de portée internationale

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba séjourne depuis lundi au Qatar où il prendra part à deux conférences internationales majeures, la première axée sur l’environnement, le développement durable et la deuxième baptisée Doha goals portant sur le sport, indique mardi un communiqué du service de communication de la présidence gabonaise.

Selon le communiqué, le premier événement qui s’ouvre mercredi, portera sur l’environnement, le changement climatique et les questions de développement durable sur lesquels le chef de l’Etat gabonais s’illustre par son engagement pionnier et clairvoyant et un leadership affirmé lors des diverses conférences sur ces sujets depuis son accession à la magistrature suprême en 2009.

Cette partie dite haut segment de la conférence COP 18 sera précédée par une série de réunions préparatoires.

Le second événement est une rencontre inédite qui verra des légendes et vedettes de tous les sports et de tous les continents.

Environ 17000 participants, membres des délégations, visiteurs venus de 194 pays assisteront à la COP 18. C’est la plus grande conférence que Doha ait jamais abritée avec la présence remarquée de quelques 1500 journalistes du Qatar, pays hôte et du monde entier dont une centaine de chaines de télévision pour couvrir et relayer l’événement.

Quelques 7000 membres d’organisations non gouvernementales sont également présents à la conférence.

Parmi les parties en pré-sessions à huis-clos, il faut noter le groupe des pays les moins avancés, le groupe des petites îles en développement, le groupe africain et le G77 et la Chine.

Au centre des discussions se trouvent les problèmes auxquels chaque pays fait face en conséquence du changement climatique et la recherche d’un consensus sur les questions à porter à la table du COP 18 pour parler d’une seule et même voix.

Le groupe de 77, vaste coalition de nations en développement qui, au-delà des 77 membres fondateurs regroupe à ce jour 132 membres, compte la Chine comme invitée spéciale depuis les réunions du Gabon en 1981.

Depuis la Convention cadre des nations unies sur le changement climatique (UNFCCC) entrée en vigueur en 1994, la Conférence des parties (COP) s’est réunie annuellement pour évaluer le progrès dans le traitement du changement climatique.

La COP est une association de toutes les 195 parties à la convention.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,711FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES