La deuxième étape d’iSchool est lancée

La Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille qui développe des actions en faveur de la famille et de la participation de la jeunesse et de la femme au développement du Gabon, a lancé la deuxième étape de son projet pilote iSchool, destiné aux jeunes des établissements scolaires de la capitale gabonaise et de sa périphérie.

Cette deuxième phase du projet, qui entend promouvoir la place des technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement au Gabon, concerne 258 élèves inscrits dans les CE2. Ils se recrutent dans deux écoles publiques et une école publique conventionnée de Libreville.

La Fondation Sylvia Bongo Ondimba veut également mesurer, à travers cette initiative, l’impact des TIC sur l’apprentissage des élèves. Elle ambitionne d’accompagner les jeunes, de les stimuler, de promouvoir leur sens civique et leur prise de responsabilité afin qu’ils puissent préparer leur avenir dans les meilleures conditions. Aussi, cherche-t-elle à favoriser leur réussite et leur intégration sociale via des actions éducatives complémentaires à celles des parents et de l’école.

«Je suis très fière d’annoncer la mise en place de la seconde étape du projet pilote iSchool. Cette expérience implique 258 élèves de CE2 de deux écoles publiques et d’une école publique conventionnée de Libreville et de la zone péri urbaine de la capitale», a déclaré Sylvia Bongo Ondimba.

Pour ce projet pilote, ce sont au total 87 iPads avec des installations d’applications éducatives, 2 ordinateurs Mac Book Air, 2 rétroprojecteurs, 3 chariots chargeurs permettant de ranger les iPads, de les charger tous ensemble, de transférer des données de l’ordinateur de l’enseignant vers ceux des élèves, mais également une «1 school in a box», une valise comprenant tout le matériel et des panneaux solaires, transmise dans l’école semi-rurale.

Selon, la fondation, «cette nouvelle étape intervient un mois après le début des formations des 14 enseignants aux fonctionnalités du IPad. Ce programme mené en collaboration avec le ministère de l’Éducation et la Fondation Gauff a pour ambition de développer des méthodes d’enseignement et d’apprentissage innovantes».

«Mon souhait est que chaque élève gabonais puisse travailler et s’approprier les outils incontournables de demain», a déclaré la première dame.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,730FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES