spot_imgspot_img

Où en est la réhabilitation du pont de Kango ?

Face aux inquiétudes des usagers sur l’état d’avancement des travaux de réhabilitation du pont de Kango, le gouvernement, à travers le ministère des Travaux publics, a tenu à rassurer populations et opérateurs économiques sur ce chantier qui devrait être livré au cours du premier trimestre 2013.

Dans un communiqué publié ce 10 décembre dans le quotidien L’Union, le ministère rappelle qu’«en février 2012, le pont de Kango subissait d’importants dégâts occasionnés lors de la percussion d’une de ses piles par une barge. Cette situation avait gravement mis en péril sa stabilité et avait amené le gouvernement à prendre immédiatement des mesures de sécurité préventives dans le but, non seulement de prévenir l’effondrement de cet ouvrage stratégique du réseau national, mais aussi de continuer à assurer le trafic des usagers et des véhicules de tout tonnage».

Selon le texte, ces mesures ont consisté à démarrer immédiatement les travaux de réhabilitation du pont par le groupement d’entreprises italiennes Santullo Sericom et aménager un passage provisoire par la construction de deux quais d’accostage avec une traversée du fleuve au moyen de quatre barges.

«les travaux de réhabilitation du pont sont en phase d’achèvement. En effet, les piles endommagées seront entièrement montées à fin décembre 2012. De même, la travée métallique à intégrer dans la structure du pont est déjà assemblée sur site et les travaux de mise en place devraient démarrer le 7 janvier pour s’achever le 28 février 2013».

Toutefois, pour les besoins de la course La Tropicale Amissa Bongo prévue du 15 au 30 janvier 2013, le montage de ladite travée métallique est reporté au 1er février 2013. Aussi, la circulation sur le pont sera exceptionnellement ouverte jusqu’au 30 janvier 2013. «A cet effet, à partir du 1er février 2013, date de la reprise des travaux, le ministre en charge des Travaux publics convie les usagers à emprunter les voient de contournement qui ont été aménagées à cet effet, à savoir les barges, le train et la route Kougouleu-Medouneu-Sam Bibasse et Sam-Mitzic», conclut le communiqué.

La réhabilitation de la route Oyane-Gare Setrag sur un linéaire 5 km par la régie administrative afin de faciliter le transport ferroviaire qui dessert la route nationale s’est achevée en octobre 2012 et la réhabilitation de la route Kougouleu-Medouneu-Sam Bibasse et Sam-Mitzic sur un linéaire de 371 km, confiée à six entreprises locales font également partie des actions entreprises par le gouvernement. «Ces chantiers présentent aujourd’hui un niveau d’avancement acceptable et contribuent largement à améliorer le trafic en direction de l’intérieur du pays», indique le ministère des Travaux publics.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES