Gabon : Les PTF s’imprègnent du PSGE

Le Premier Ministre gabonais, Raymond Ndong Sima, a présenté, le mercredi 12 décembre dernier à Libreville, à ses interlocuteurs composés essentiellement des Ambassadeurs et Chefs de mission diplomatique accrédités au Gabon et devant plusieurs membres du Gouvernement, le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) qui définie le schéma directeur national des infrastructures comme étant le nouveau modèle de développement de l’économie gabonaise.

A en croire Raymond Ndong Sima cette retrouvaille était le résultat du vœu qu’ils avaient émis de se rencontrer afin d’échanger en profondeur sur les tenants et les aboutissants du PSGE. Il s’agissait de faire le point de la nature de la coopération entre ses partenaires et le Gabon et d’envisager avec plus de détermination, le nouveau modèle de coopération et de développement de l’économie nationale.

Pour le Chef du Gouvernement gabonais, cette réunion était aussi l’occasion pour toutes les parties d’échanger sur les différents points concernant l’apport de chacune sur le développement de la coopération avec le Gabon.

Une présentation du PSGE par Raymond Ndong Sima a par la suite ouvert un débat entre les partenaires au développement et le Chef du Gouvernement gabonais.

Evoquant le volet concernant le schéma directeur national des infrastructures, le Premier Ministre gabonais a reconnu l’expansion du chômage sur l’ensemble du territoire national alors même que l’économie était essentiellement axée sur l’exploitation des ressources naturelles.

En somme, une économie de rente sans lendemains sûrs. Raymond Ndong Sima a par ailleurs regretté une fracture sociale de plus en plus croissante qui n’augure pas toujours des lendemains meilleurs. Il a laissé entendre que c’est de l’ambition que survient le projet. Une façon de dire que le Chef de l’Etat tenait à faire du Gabon, un pays émergent à l’horizon 2025 à partir d’une ambition pensée dès son accession à la magistrature suprême du Gabon. Ainsi et pour coller à cette réalité, le Premier Ministre a expliqué à ses interlocuteurs que l’accession à un pays émergent d’ici à 2025 nécessitait un véhicule fiable et avec un conducteur responsable et sachant où il va.

Pour lui, cette voiture ambitieuse et sûre n’est autre que le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) présenté par le Chef de l’Etat à ses compatriotes et dont le Secrétaire Général du Gouvernement, M. Pacôme Moubelet Boubeya avait dernièrement, présenté à la diaspora gabonaise de France. Raymond Ndong Sima a déclaré que celui-ci était subdivisé en trois axes majeurs : à savoir la consolidation des fondements de l’émergence, le développement des piliers de l’émergence et le partage de la prospérité. De même qu’il informé l’assistance de la nécessité de diversifier les sources de croissance par un programme de développement ambitieux du Gabon qui s’articule autour de trois piliers : le pilier industriel, le pilier vert et le pilier des services. Sur un tout autre plan, le Premier ministre a déclaré que le programme de développement du Gabon initié par le Chef de l’Etat contenait en son sein quatre points essentiels qui s’articulent en la gouvernance, le développement durable, le capital humain et l’information et l’aménagement. Lors de la phase des échanges avec le Chef du Gouvernement, les partenaires techniques et financiers ont félicité le Chef du Gouvernement pour avoir tenu la promesse de les rencontrer après la réunion du 12 novembre dernier. Ils ont aussi salué la qualité de l’exposé de Raymond Ndong Sima qui a su leur transmettre le contenu du PSGE dans toutes ses composantes.

Plusieurs questions des partenaires sur le suivi et le respect des axes du PSGE par le Gabon ont été posées et obtenues des réponses de la part du Chef du Gouvernement. « Le schéma directeur national sera un outil important pour les partenaires et, malgré la montée en puissance des autres secteurs, aucune autre option n’est écartée » a laissé entendre Raymond Ndong Sima. S’agissant de l’action des partenaires qui expliquent leur nonchalance à réagir sur certains points, le chef du gouvernement leur a demandé de présenter leurs besoins en qualité de main d’œuvre pour leurs entreprises.

Au pire des cas, qu’ils définissent eux-mêmes les filières de formation dont ils auront besoin pour leurs activités et l’Etat, lui, met à leur disposition des infrastructures et un environnement des affaires attrayant. Les partenaires ont déclaré qu’ils étaient à la disposition des pouvoirs publics afin qu’il soit noué définitivement, un partenariat gagnant-gagnant. Ils ont exprimé le besoin d’être utile pour la matérialisation du PSGE.

Comme ses collègues du Maroc, de la France et de l’Union Européenne, l’Ambassadeur de Chine au Gabon a salué l’initiative du Chef du Gouvernement et a indiqué qu’ils étaient tous prêts à jouer le rôle catalyseur du PSGE. Pour ce qui concerne le secteur privé, le Premier ministre a déclaré qu’il avait toute sa place dans le PSGE et qu’il fallait simplement accentuer la communication entre les différents acteurs concernés dans le développement du Gabon.

En guise de conclusion, Raymond Ndong Sima a laissé entendre que le PSGE, tel que présenté pouvait subir des améliorations suivant les observations des uns et des autres. Le but final étant de maintenir haut le cap des réformes engagées.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,699FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES