Elizabeth Paolini, une gabonaise dans le coeur (Portarit)

Elizabeth Paolini a vécu au Gabon trente-deux ans, un séjour marqué par son engagement dans l’enseignement et un attachement à ce qui est devenu sa deuxième patrie.
C’est dans un hôtel de Libreville que nous l’avons rencontrée. A 76 ans, cette coquette dame a choisi de revenir sur la terre sur laquelle elle a passé ses plus belles années. Au Gabon où elle est arrivée en 1980, elle a ses amis, ses élèves et aussi son mari, enterré au cimetière municipal de Lalala depuis 2009.
Le couple Paolini a d’abord séjourné au Ghana à partir de 1968. Puis il décide de venir au Gabon car M. Paolini exerce dans le milieu du forestier. Le Gabon est en plein boom économique et les opportunités se multiplient. Ils s’installent d’abord à Cocobeach. Et c’est à cette époque qu’Elizabeth décide de se mettre au service de son prochain et notamment des enfants. Pendant que l’époux est dans les chantiers, la femme parcourt les villages et les petites écoles pour enseigner les enfants dans ces années où le corps enseignant fait cruellement défaut.
Les années qui suivent ne changent pas la belle dame. Elle reste dans le secteur de l’éducation. Enseigne l’anglais, entre autres, dans le public et dans le privé. Et puis au Prytanée militaire. C’est dans cet établissement d’élite qu’elle achève sa carrière d’enseignante.
La vie d’Elizabeth au Gabon est un engagement. Elle a été une enseignante par vocation. « Elle ne regrette rien», ajoute son fils qui l’a ramené à Libreville alors qu’ils vivent tous les deux à Londres.
«Elle réclame chaque année de revenir au Gabon parce qu’elle a ses meilleurs souvenirs ici», poursuit le fils bienveillant.
Dans quatre jours, Elizabeth et son fils vont repartir pour Londres. A la question de savoir si la vieille dame souhaite être enterrée à Libreville, son regard se met à briller.
Malgré son état de santé, elle souffre de la maladie d’Alzheimer, Elizabeth se lève pour nous dire au revoir, dans un français qui se perd un peu, avec un «j’aime le Gabon et merci».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,699FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES