spot_imgspot_img

Des enfants handicapés ont fêté Noël à la présidence

Le couple présidentiel, Ali et Sylvia Bongo Ondimba, ont reçu à la présidence de la République, le samedi 22 décembre 2012, plus de 500 enfants handicapés avec lesquels ils ont célébrée la fête des enfants par anticipation autour d’un l’arbre de Noël. Un moment d’émotions et de joies partagées entre ces enfants et le couple présidentiel qui leur a remis de nombreux cadeaux.

Noël à la présidence pour 500 enfants handicapés – © Présidence de la République

Pour réparer, un tant soit peu, le tort que la vie a fait à ces enfants et qu’ils soient généralement oubliés des diverses actions sociales, les enfants souffrants de handicaps ont été, cette année, reçu à la présidence par Ali Bongo Ondimba et son épouse, leur offrant quelques moments de rêves. La fête de Noël incarne les valeurs de famille, de générosité et de solidarité. Du coup, l’ambiance festive fût marquée par un décor exceptionnel avec de nombreuses animations, des personnages déguisés et une grande distribution de cadeaux aux enfants. On y aperçu Arnold Djoud, les Anges ABC et les enfants de l’Eneda qui ont presté sur une chanson de Vickos Ekondo, le roi du Tandima. La gaieté et l’engouement ont marqué le visage des invités qui comptaient également les parents venus accompagner leurs enfants.

Cette année, les invités étaient issus de la fondation Horizons nouveaux, de l’École nationale des enfants déficients auditifs (Eneda), de l’Association Elan de cœur et de l’Association des parents et amis des enfants inadaptés du Gabon.

«Je suis content d’assister à cette fête et de recevoir un cadeau. Je ne m’attendais pas à ça et je suis vraiment surpris. Ça me fait plaisir d’être ici avec d’autres enfants comme moi.», a déclaré l’un de ces enfants. Les parents quant à eux ont fortement appréciés l’initiative en souhaitant qu’elle ne s’arrête pas seulement en cette journée. Car, au quotidien, a précisé l’un d’eux, les enfants handicapés vivent trop d’injustices et de frustrations.

La première dame dont l’action sociale est fortement marquée par un engagement pour les couches sociales défavorisées et l’intégration des handicapés dans la société, a déclaté : «Le Gabon dont je rêve est un Gabon où le handicap ne saurait être un obstacle à l’intégration sociale et à l’épanouissement personnel. Il ne faut plus que les personnes vivant avec un handicap soient perçues comme des objets de charité. Ce sont des sujets avec des droits, des membres actifs de la société», a-t-elle appuyé. Sa Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille et de son action «Solidarité handicap» sont mises à contribution pour apporter des solutions à ces fléaux.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES