Ce sont 650.000 barils de pétrole brut de type Rabi que la Gabon Oil Company (GOC) a chargés mardi dernier au terminal du Cap Lopez à Port-Gentil. Cette première production s’est faite avec le soutien technique des équipes de Total Gabon.

Créée en août 2011 par le décret n° 1017/PR/MMPH, la GOC vient de faire une avancée considérable dans son existence, à travers le démarrage effectif de ses activités.

En effet, la compagnie pétrolière de l’Etat gabonais a fait son premier chargement brut mardi 25 décembre au Cap Lopez à Port-Gentil, quelques jours après la signature le 19 décembre dernier avec le gouvernement, de son premier contrat d’exploitation et de partage de production (CEPP).

Total Gabon lui étant venu en appui technique, la GOC a pu charger 650.000 barils de pétrole brut de type Rabi, destinés à l’exportation.

Après les opérations préliminaires, les équipes techniques de Total Gabon ont fixé, en direction des cuves du bateau, trois bras de chargement dans le but de transférer le produit.

Après avoir passé en revue tout le marché pétrolier gabonais, les décideurs politiques ont décidé de doter le pays d’une compagnie nationale dans le secteur des hydrocarbures : la GOC.

Le Gabon rallonge de ce fait la base de données de l’Association des Producteurs d’Afrique (APPA), en se dotant d’une entreprise Etatique.

Aussi, cette structure pétrolière a pour attributs la détention, la gestion et la prise des participations directes ou indirectes pour le compte de l’Etat, dans toutes les transactions relatives à la recherche, à la distribution, à l’exportation, au transport, au stockage, à la commercialisation, au raffinage, et à toute autre activité se rapportant directement aux opérations sus visées.

Un bon début qui, espérons-le, ne connaîtra pas le triste sort d’autres entreprises étatiques qui ont mis la clé sous le paillasson pour mauvaise gestion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here