Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a fustigé lundi dans un discours de présentation des vœux à la Nation, les pesanteurs, les lacunes dans l’exécution coordonnées et diligente des décisions des conseils des ministres délocalisés, des conseils présidentiels sur l’éducation, l’habitat, de la revalorisation de la situation dans plusieurs fonctions, notamment de l’enseignement de rang magistral que du commandement territorial.

‘’Qu’il s’agisse de certaines décisions des conseils des ministres décentralisés, des conseils présidentiels sur l’éducation et sur l’habitat, de la revalorisation de la situation dans plusieurs fonctions, notamment de l’enseignement de rang magistral que du commandement territorial, je constate des pesanteurs, des lenteurs et des lacunes dans leur exécution coordonnée et diligente’’, a fustigé le président Ali Bongo Ondimba, ajoutant que ces situations ne sont pas acceptables et des correctifs doivent être apportés.

Le chef de l’Etat a tenu a rappeler son rôle d’aiguillon pour la bonne marche du pays.

‘’Ma responsabilité de président de la République, m’oblige à fixer le cap de nos ambitions, à indiquer la voie à suivre et à veiller aux grands équilibres de notre Nation’’, a-t-il rappelé.

‘’Le gouvernement de la République quant à lui, a la mission et le devoir de mettre en œuvre les politiques publiques conduisant au cap fixé, dans un esprit de responsabilité qui privilégie la culture du résultat au-delà de toute autre considération’’, a martelé Ali Bongo Ondimba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here