La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton a annoncé mercredi à Bruxelles, que les européens viennent de lancer une mission de soutien à l’armée malienne serrant ainsi les rangs derrière la France.
Plusieurs pays européens avaient « dit très clairement qu’ils étaient prêts à soutenir la France par tous les moyens, et ils n’ont pas exclu un soutien militaire », a affirmé la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton.
Au terme d’une rencontre avec ses homologues européens, le patron de la diplomatie française, Laurent Fabius, a jugé « tout à fait possible que des pays européens décident non seulement d’apporter de la logistique, mais aussi de mettre à disposition des soldats ».
Une dizaine de pays ont annoncé leur intention de fournir des hommes et du matériel à cette mission dirigée par le général français François Lecointre.
L’Espagne pourrait dépêcher 40 à 50 soldats, l’Allemagne, la Pologne et la Belgique sont aussi partantes pour stabiliser le Mali.
Une semaine après avoir lancé son intervention, l’armée française reste la seule force occidentale engagée face aux islamistes radicaux qui occupent le nord du Mali.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here