Lors d’une mission de trois jours au Gabon, une délégation de Reporters sans frontières (RSF) a demandé au président Ali Bongo Ondimba des « actes en faveur de la liberté de la presse ». Le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire, a fait valoir que « la liberté de la presse au Gabon connaît des progrès mais doit être largement améliorée ».

Tout en saluant les intentions d’ouverture affichées par le président Bongo Ondimba, la délégation de RSF a demandé « des actes concrets ». Notamment, des mesures rapides « pour que cessent les brutalités policières et les intimidations du pouvoir à l’encontre des journalistes ».

Toujours selon RSF, le président Bongo Ondimba aurait affirmé sa détermination à garantir la liberté de la presse et “sollicité Reporters sans frontières pour accompagner les évolutions au Gabon”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here