A l’initiative de l’État gabonais, Libreville abrite, depuis le 11 février, un séminaire sur le «renforcement des capacités de programmation budgétaire». Durant 5 jours, les participants vont travailler sur la modernisation des systèmes de finances publiques à travers la mise en place d’un certain nombre de réformes.

Organisé par le centre régional d’assistance technique en Afrique (Afritac Centre), cette rencontre réunit notamment des experts du département des finances publiques du fonds monétaire international (FMI) et de représentants des pays membres d’Afritac Centre, avec une forte proportion de participants gabonais.

A l’ouverture des travaux, Luc Leruth, directeur d’Afritac Centre, a estimé que la maîtrise par les agents des ministères du Budget des différents pays participants de ces techniques de programmation budgétaire, permettrait notamment aux Etats d’éviter les «dépassements de dépenses et de réallocations durant l’exécution du budget annuel».

«La politique budgétaire est, et demeurera, un enjeu essentiel au cœur des politiques publiques de développement. Elle vise notamment à assurer la stabilité macroéconomique de l’Etat et une allocation des ressources en fonction des politiques publiques. L’efficacité des cadres budgétaires et des dépenses à moyen terme nécessite notamment une volonté des autorités dans le domaine du contrôle de la dépense», a-t-il poursuivi dans des propos relayés par gaboneco.com.

Ce séminaire intervient après celui de mars 2012 à Douala, au Cameroun, qui avait débouché sur d’importantes recommandations en matière de programmation budgétaire des pays de l’Afrique Centrale, mais également sur la volonté des pays membres de l’Afritac Centre de créer un cadre permanent annuel, au sein duquel les questions macro budgétaires seraient traitées avec la participation d’experts en la matière.

Regroupant huit pays membres dont le Gabon, l’Afritac Centre a pour mission de contribuer au renforcement des capacités institutionnelles, techniques et humaines des pays et des institutions régionales membres d’Afritac Centre, en collaboration avec les autres partenaires au développement, afin d’aider les autorités à mieux réaliser leurs objectifs en matière de politique économique et financière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here