Le ministre gabonais de lEconomie numérique, de la communication, Blaise Louembé a plaidé mercredi pour une radio de qualité pour le Gabon, à l’occasion de la célébration de la 2ème journée mondiale de la radio.

M. Louembé a émis ce vœux à la Maison Georges Rawiri, abritant la radio nationale et la télévision où l’événement a été célébré avec faste par l’ensemble des agents des radio émettant depuis Libreville.

‘’Le Gabon émergent doit se faire avec une radio moderne, concurrentielle, plurielle, diversifiée, indépendante et libre’’ a-t-il insisté.

Le ministre a en outre indiqué qu’un accent particulier sera mis sur la formation et le recyclage des professionnels de la communication avant l’aboutissement d’un vaste chantier de reformes engagées par le gouvernement.

A propos de la radio Gabon, la radio nationale, M. Louembé a indiqué que le gouvernement s’attèle à redorer son blason en la dotant d’un matériel performant de dernière génération.

D’ici 2015, Radio Gabon et Gabon Télévision seront entièrement numérisées », a promis le ministre de la Communication. Des experts chinois exécutent ce projet depuis quelques mois, a-t-il rappelé.

L’objectif est d’assurer une couverture intégrale du territoire gabonais. A ce titre, le Gabon mettra en œuvre trois types de réseaux pour éviter toute zone d’ombre. Il s’agit notamment de la fibre optique, du faisceau hertzien et du Wimax.

Le Gabon figure parmi les pays africains francophones à avoir la radio sous l’administration coloniale. Radio Gabon fût créée en 1959. le défunt Georges Rawiri a été le premier directeur général.

Au fil des années Radio Gabon a perdu de son audience. Elle n’arrive plus à couvrir l’ensemble national. Les stations provinciales ne sont plus que l’ombre d’elles-même.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here