1279990633-CIMG4067.JPG-4d6bc55fDans le déroulement de la mise en œuvre du programme d’appui au développement (PAGOS), le comité de pilotage de ce projet s’est réuni ce jeudi à l’immeuble ARAMBO abritant les services du ministère de l’Economie et des Finances à Libreville.
La convergence des travaux des différents secteurs concernant le projet PAGOS était au centre de cette rencontre.
Le programme fait l’objet d’une convention de financement entre la Commission Européenne et l’ordonnateur national à savoir le ministère de l’Economie. Elle se caractérise par un système de gestion décentralisée partielle : certaines tâches de gestion de l’aide extérieure sont transférées auprès des services de cet ordonnateur et les autres tâches relèveront des services de la délégation.
De manière générale, le type de mode de gestion d’une décentralisation partielle stipule que les contrats soient conclus par les représentants des différents secteurs impliqués dans le projet pour une meilleure gestion du budget qui est de 20,5 millions d’euros.
L’Union Européenne est prête à remplir sa part du contrat et espère vivement que le projet prenne forme dans les délais inscrits dans le cahier des charges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here