FouleEn mission de sensibilisation dans la province du Moyen-Ogooué (centre), Edwige Oye Ndong, chef de section communication et sensibilisation du Bureau central du recensement, a annoncé que l’opération de recensement général de la population et des logements (RGPL) débutera le 15 avril prochain sur toute l’étendue du territoire national avec la phase de cartographie.

En effet, tous les 10 ans, le Gabon organise depuis 1960, un recensement général de la population. Cette opération, qui est une photographie du pays à un moment donné, se déroule sur cinq principales étapes : la cartographie, le dénombrement (collecte), l’exploitation et le traitement des données, l’analyse des données, la publication et la diffusion des résultats. Le dernier en date avait été tellement mal fait que ses résultats n’ont pas été diffusés officiellement.

Selon Edwige Oye Ndong cette première étape, pour laquelle des équipes d’agents recenseurs devront descendre sur le terrain dans quelques jours, «consiste en un découpage du territoire national en petites portions qui constituent des zones de travail pour les agents recenseurs. Et ceci, pour faire en sorte que les agents recenseurs aient chacun une part égale de travail et éviter à ce qu’il y ait des omissions, des doubles décomptes des personnes», rapporte l’AGP.

Par ailleurs, les agents recenseurs «arriveront simultanément avec celles devant faire le recensement pilote, considéré comme une opération permettant de tester tous les aspects et les outils de collecte (bordeaux, carnets, manuels, formation et distribution de matériels, collecte de données…), de façon à corriger les questions posées dans les questionnaires qui ne passeraient pas avant le dénombrement proprement dit. En d’autres termes, l’objectif premier du recensement pilote est de tester le questionnaire, détecter et résoudre tous les problèmes conceptuels et de formulation des questions», a poursuivi Edwige Oye Ndong.

C’est en janvier dernier, à Libreville, que les documents techniques du RGPL 2013 ont été validés par les experts nationaux, techniciens, partenaires au développement, associations et ONG. L’objectif général du RGPL 2013 est de contribuer à l’amélioration de la connaissance de la situation démographique, sociale et économique du pays d’une part, à l’élaboration des politiques et au suivi des programmes de logements, d’autre part.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here