spot_imgspot_img

34ème championnat d’Afrique de judo : le Gabon engrange une médaille d’argent

artoff3674Le Gabon a récolté une maigre moisson, une médaille d’argent lors du 34ème championnat de judo senior dames et messieurs qui s’est disputé du 19 au 21 avril dernier à Maputo, la capitale du Mozambique sur les 14 athlètes ayant pris part à l’expédition, appris jeudi l’AGP de source proche de la Fédération gabonaise de judo (FEGAJUDO).

La médaille d’argent a été remportée par Audrey Koumba dans la catégorie de 78kg se succédant a elle-même au titre de vice championne d’Afrique.

Une médaille d’argent qui a hissé le Gabon au terme de ce tournoi à la 7ème place du classement africain de la discipline, derrière la Tunisie, le Maroc, l’Egypte, l’Afrique du sud, la Guinée Bissau et l’Algérie. Selon la source, au terme de ce championnat, le Gabon a gagné cinq places par rapport à l’année dernière où il était classé 12ème.

Lors des combats par équipes disputés samedi dernier, une chance était encore donnée aux gabonais de se frayer un chemin pour une médaille de bronze. La médaille n’est venue ni des garçons, éliminés au premier tour, ni des filles, passées juste à côté de la médaille faute d’un manque d’entente entre elles.

Le secrétaire général de la FEGAJUDO, Gislain Essabé, s’est cependant refusé de parler de débâcle. Selon lui, les résultats obtenus à Maputo sont le reflet de la préparation des athlètes.

« C’est depuis le mois de décembre que les Magrébins préparent cette compétition par des stages et autres mises au vert à l’étranger. Au Gabon, nous nous contentons de quelques heures d’exercices au gymnase d’Oloumi or nos enfants ont des potentialités énormes », a-t-il indiqué, donnant pour preuve que le Gabon a été le seul pays à avoir eu 6 judokas en quarts de finale.

Quant au mental, le staff technique devrait fournir encore des efforts pour doper le moral des leurs comme le font si bien leurs confrères Magrébins lorsque leurs athlètes sont sur le tatami et après le combat.

Aussi pour des raisons techniques, le coach national, Me Michel Ngome Ndong, a dû amener 4 à 5 juniors pour disputer cette compétition et ces derniers ont présenté des atouts sérieux pour les prochaines sorties internationales, notamment les championnats d’Afrique cadets et juniors d’Alger dans trois mois.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES