spot_imgspot_img

Saisis de 50.000 œufs impropres à la consommation au village Meyo-Kyé par Oyem

Les-oeufs-pourris1-359x190Les responsables de l’antenne locale de la direction générale de la Concurrence et de la Consommation (DGCC) à Oyem, ont retirés des étales environ cinquante mille (50.000) œufs avariés en provenance de la Guinée Equatoriale et du Cameroun voisins.

50.000 œufs impropres à la consommation, c’est la cargaison saisie au village Meyo-Kyé à Oyem par les responsables de l’antenne locale de a direction générale de la Concurrence et de la Consommation (DGCC) à l’issue d’un contrôle de routine dans la ville.

Ces œufs en provenance de la Guinée Equatoriale et du Cameroun voisins ont été incinérés quelques heures après leur saisie.

Cet important coup de filet des responsables de l’antenne locale de la DGCC, est le troisième du genre réalisé par ces derniers à l’issue d’une opération coup de poing qui vise à veiller scrupuleusement sur les produits en provenance des deux pays voisins au Gabon et dont certains exposent les consommateurs à des risques d’intoxication.

Il ya plus d’un mois de cela, les services de la DGCC Oyem, avaient saisis et brûlés une centaine de caisse contenant de la tomate présentant les mêmes problèmes.

Le commerce des produits tels que la tomate et les œufs est un business très florissant dans la ville d’Oyem. En dépit des risques encourus par les consommateurs, certains commerçants n’hésitent pas à importer ces derniers de la Guinée Equatoriale ou du Cameroun, où ils sont vendus moins cher.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES