spot_imgspot_img

Visite au Gabon du Vice-Préident de la Banque mondiale pour l’Afrique

Makhtar-Diop3Le vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique, M. Makhtar Diop, arrive à Libreville le dimanche 12 mai 2013 pour une visite de travail d’un jour, annonce ce mercredi la branche de cette institution basée à Libreville.

Lors de sa visite, il s’entretiendra avec le président de la République, Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, des membres du gouvernement et les partenaires techniques et financiers.

M. Diop discutera des défis de développement auxquels le Gabon est confronté afin d’évaluer comment la Banque mondiale pourra augmenter son appui au développement dans ce pays à revenu intermédiaire afin de réduire la pauvreté et améliorer les conditions de vie des populations les plus démunies.

« La visite qu’entreprend le vice-président Makhar Diop au Gabon atteste de l’intérêt que la Banque Mondiale accorde au pays et représente un renforcement du dialogue de haut niveau entre notre institution et la République gabonaise. Ce séjour lui permettra de discuter du paradoxe auquel sont confrontés les pays africains riches en ressources mais dont les taux de pauvreté restent cependant élevés. Il discutera également des appuis en cours et de la façon dont la stratégie de développement de la Banque mondiale pour le Gabon et l’Afrique centrale pourra aider les populations à sortir de la pauvreté », a déclaré ZoueraYoussoufou, représentante de la Banque mondiale au Gabon.

Mme Youssoufou note que l’arrivée de M Diop coïncide avec la mise en vigueur d’un important projet d’infrastructure de télécommunications dont le montant (58 millions de dollars américains) est plus important que l’ensemble du précédent cadre stratégique 2005-2009 de la Banque mondiale (50 millions de dollars américains). Il s’agit du premier accord de prêt signé entre la Banque mondiale et le Gabon depuis sept ans.

La Banque mondiale et la République gabonaise ont également signé le 30 janvier 2012 un accord d’assistance technique de deux millions de dollars américains qui permettra à ce pays d’Afrique centrale de mieux gérer ses dépenses publiques et d’identifier des sources potentielles de croissance.

La Banque mondiale est l’un des principaux partenaires du Gabon. Le nouveau cadre de partenariat stratégique 2012-2016 établi entre le Gabon et la Banque mondiale représente un portefeuille d’environ 300 millions de dollars américains et couvre des activités dans les domaines suivants : télécommunications, énergie, réformes institutionnelles et diversification économique.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES