spot_imgspot_img

Un capital de 1200 milliards pour la BDEAC

Adande.JPG-0cf24effLa Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) dont le siège se trouve à Brazzaville vient d’obtenir des Etats membres une augmentation de son capital qui passe de 250 à 1200 milliards, c’était au cours d’une réunion des ministres de l’économie de la sous-région tenue dans la capitale congolaise.

Cette augmentation avait été proposée lors du conseil d’administration de l’institution, en avril dernier. Après avoir vu son budget passé de 94 à 250 milliards en 2010, la BDEAC apprécie cette nouvelle augmentation qui révèle l’attachement des pays de la sous-région à leur développement. La BDEAC a l’ambition de devenir un établissement bancaire de référence en stimulant la croissance et en finançant le développement des infrastructures économiques et sociales.

L’institution dirigée par Maichaël Adandé a fait un bénéfice net de 2 milliards en 2012. Elle va désormais s’appliquer à démontrer à ses partenaires et aux Etats membres que la décision de lui accorder une recapitalisation était la meilleure. Un plan stratégique qui tient sur cinq années, 2013-2017, avait été adopté avec pour objectifs de soutenir le processus de développement enclenché dans la sous-région. L’accent sera mis évidemment sur le financement de l’industrialisation, du développement du secteur privé et du secteur public marchand. Ce plan stratégique indique également qu’il faudra soutenir les engagements en faveur du développement durable et la protection des forêts du Bassin du Congo.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES