spot_imgspot_img

102 manuscrits au concours littéraire et culturel des éditions Amaya

litteratureLancé au mois de février 2013 sous le thème «Rêve», la première édition du concours littéraire et culturel, organisée la maison d’édition Amaya, a enregistré l’inscription de 102 manuscrits, beaucoup plus qu’espéré par les organisateurs. 68 œuvres ont été retenues.

Selon les organisateurs, notamment la directrice générale des Éditions Amaya, Solange Andagui Bongo Ayouma, médecin et par ailleurs auteure de «La tentation d’Adam», ce concours vise à promouvoir la littérature et la culture gabonaise, mais surtout à encourager et à susciter l’émergence de nouveaux talents. Pour cette première édition, 102 manuscrits ont atterri sur la table du jury composé de journalistes, médecins, enseignants d’universités et des lycées et collèges, écrivains et critiques littéraires.

Sur ce lot, seuls 68 répondaient à tous les critères. «Le jury a commencé son travail de lecture des manuscrits ce vendredi et ce travail doit se poursuivre jusqu’à la fin du mois de juin, avec la proclamation du concours», a déclaré le président de jury, Didier Taba Odounga, enseignant au département de Littérature africaine de l’UOB, qui a précisé que «la qualité des membres et du jury et leur probité morale sont un gage pour la réussite de l’organisation de ce premier challenge littéraire des éditions Amaya […] Nous avons donné un espace d’évasion et de rêve aux jeunes et nous ne pourrons jamais trahir leurs espoirs».

Ce challenge comporte deux sections, notamment le Prix Aurore jeunes talents et le Prix Hélios du premier roman. La première section s’articule autour des genres littéraires que sont la nouvelle, le conte, le poème ou le slam. Quant au Prix Hélios du premier roman, il concerne tous types de romans écrits en prose.

Lors de la phase de dépouillement, organisée dans un lycée de la capitale gabonaise, Solange Andagui Bongo Ayouma s’est déclarée agréablement surprise par l’engouement des jeunes. «Nous avons reçu plus de 100 manuscrits et des appels de l’intérieur du pays. La 2e édition du concours verra nécessairement la participation des élèves et étudiants des capitales provinciales. Notre objectif est de donner à un plus grand nombre de jeunes gabonais la possibilité de devenir gratuitement auteur», a-t-elle affirmé.

Les œuvres des gagnants, dans chaque catégorie et dans chaque genre littéraire, seront publiées par les Editions Amaya en 205 exemplaires minimum. Outre ces prix, les lauréats recevront de nombreux lots et des voyages dans des sites touristiques du pays. Le concours sera proclamé le 29 juin 2013.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES