France: Des jeunes femmes africaines confrontées au mariage forcé

African_MarriageDes jeunes femmes d’origine africaine sont confrontées au mariage forcé malgré la loi française qui stipule que «le mariage ne peut être conclu qu’avec le libre et plein consentement des futurs époux». Une stratégie pour de nombreux migrants africains de préserver leur culture dans une société qui n’est pas la leur.
La société française se montre peu accueillante depuis juin dernier pour Mlle Fatou, 21 ans, d’origine sénégalaise qui erre seule, avec une seule tenue, dans les méandres de Créteil en région parisienne.
Elle a été sérieusement molestée et chassée sans pitié et remords de la maison familiale à Créteil par son père Traoré, pour avoir refusé catégoriquement le mariage que son géniteur voulait lui imposer depuis le début de l’année, à un éboueur sénégalais âgé de 51 ans, nous a confié un proche de la famille.
On rappelle que la semaine dernière, France 2 a diffusé un reportage intitulé « Quand les droits des femmes sont bafoués », montrant Leila qui a choisi la fuite à Montpellier pour ne pas être mariée de force au Maroc. Déçue de ne pouvoir y trouver l’aide à laquelle elle s’attendait, elle est revenue chez ses parents qui ont toutefois adouci leur décision.
Ce reportage, étayé par de nombreux témoignages choquants de jeunes femmes en détresse, auxquelles se joint Khady Koïta, du groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles, donne clairement la mesure de la menace qui pèse aujourd’hui sur de nombreuses françaises d’origine immigrée.
Variation sur un même thème pour Aïssatou, en fuite au Mali. Elle vient de rentrer en catastrophe en France grâce à l’équipe du tournage de France 2. Son calvaire n’est pas fini pour autant.
En France, la prise en charge d’une jeune femme exposée à la violence du mariage forcé, surtout si elle est mineure ou jeune majeure, dépend du Conseil Général du département où vivent ses parents. Ainsi, dans l’hypothèse où, pour échapper à cette violence, elle est obligée de quitter son département voire sa région. Elle doit refuser de partir hors de France, même si elle a, la double nationalité, car la loi française ne la protège pas toujours.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....