Jose-Antonio-FragaLe Gabon et Cuba ont récemment signé un accord de coopération pour le lancement d’un programme national de contrôle du paludisme et de lutte contre les vecteurs de cette maladie.

Jose Antonio Fraga, directeur de Labiofam Business Group, a déclaré à l’Agence de presse Latine (Prensa Latina) qu’un contrat a récemment été signé à Libreville entre une délégation cubaine qu’il conduisait et le ministre gabonais de la Santé, Léon Nzouba, en présence du président, Ali Bongo Ondimba.

Centre étatique cubain, les Laboratoires biologiques pharmaceutiques (Labiofam) sont connus pour avoir développé des médicaments homéopathiques, notamment contre le cancer. L’audience accordée par le président Ali Bongo à cette délégation, il y a une dizaine de jours, a permis de passer en revue le travail des médecins cubains qui travaillent au Gabon dans le cadre de la coopération entre les deux pays. Mais, elle avait pour point culminant la réalisation d’un programme national de contrôle du paludisme et la lutte contre les vecteurs de cette maladie. Le projet devrait incessamment démarrer avec l’arrivée au Gabon, en ce mois de septembre, d’une équipe cubaine composée de 18 spécialistes de Labiofam.

Selon Jose Antonio Fraga, le président Ali Bongo s’est félicité de la coopération avec Cuba et envoyé ses fraternelles salutations au leader historique de la révolution cubaine, Fidel Castro, pour son récent 87e anniversaire, et au président Raul Castro. La délégation cubaine n’a pas manqué de remercier le Gabon pour sa ferme condamnation du blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par les États-Unis depuis plus d’un demi-siècle.

Cuba et le Gabon ont établi des relations diplomatiques le 26 Mars 1974, et une coopération médicale a commencé en 2004, qui se poursuit avec des résultats satisfaisants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here