spot_imgspot_img

Après le limogeage de Paulo Duarte : le profil du prochain coach

Coach-footballPaulo Duarte a été limogé, ainsi que le souhaitait, presqu’à l’unanimité, le Landerneau footballistique gabonais. Reste à lui trouver un remplaçant qui sera à la hauteur des espérances. Quel profil devra donc avoir le prochain coach national ? Pistes de réflexion.

Nombreux saluent la détermination avec laquelle le staff de Dieudonné Ndoumbou Likouni a décidé de mettre un terme à l’interminable intérim qu’assurait l’entraineur portugais Paulo Duarte. Car, on sait aujourd’hui que le choix de cet entraineur aurait permis à certains Gabonais de toucher des commissions. Quoi qu’il en soit, les regards sont maintenant rivés sur le choix du nouveau sélectionneur national des Panthères, déjà que les tractations y relatives ne semblent pas rassurer l’opinion sportive.

Il se murmure, en effet, qu’il y a, d’un coté, certains émissaires du palais du bord de mer qui tirent les ficelles afin que le dossier du recrutement du nouveau coach des Panthères leur soit à nouveau confié, comme il en été le cas pour le Portugais, alors en provenance du Burkina Faso et qui n’a fait que conduire le Gabon dans l’impasse. D’un autre coté, il y a le comité de normalisation de la Fegafoot, présidé par Dieudonné Ndoumbou Likouni, qui, à vue d’œil, souhaite procéder au recrutement du nouvel entraineur selon des normes. Notamment, en mettant en place une commission qui gérerait cette question fortement nimbée d’espèces sonnantes et trébuchantes.

Il est donc à craindre que le Gabon rate encore le coaching des futures échéances sportives continentales, notamment les éliminatoires de la CAN 2015 dont la phase finale se jouera au Maroc. En fin de compte, ce qui doit normalement préoccuper les dirigeants sportifs gabonais est la question du profil de l’oiseau rare actuellement recherché.

Car si l’on s’en tient aux dernières saisons sportives supervisées par des entraineurs comme Alain Da Costa Suarès, Alain Giresse, Gernot Rorh et Paulo Duarte, on devrait se rendre à l’évidence que le Gabon n’est plus jamais allé bien loin dans les compétitions internationales, à défaut de jouer les figurants alors que le potentiel national ne souffre d’aucun doute. Il faut donc dorénavant se démarquer de ces nombreux «sorciers blancs» qui sillonnent le continent à la quête de leur seul bien-être.

Car en réalité ces entraineurs, essentiellement Européens, ne peuvent pas mieux chez eux en dépit de faire avec le continent noir où ils viennent souvent régner en maitre alors qu’en réalité ils ne valent pas grand chose. Mais, ce tableau peut-il être autrement peint lorsque les entraineurs locaux refusent d’occuper les premières loges quant au choix qui est à faire aujourd’hui, pour le cas du Gabon.

Le Gabon n’a pas forcément besoin que José Mourinho dit le «Special One» soit à la tète des Panthères, mais il faut un homme ayant quelque chose entre les jambes. Un homme capable de transcender lorsqu’il le faut. Un pouvant s’affirmer, face à l’adversité, avec les rares individualités valables dont le pays dispose.

Par ailleurs, on ne devrait pas manquer de noter le caractère vieillissant de l’équipe fanion que le prochain coach national devra résolument refondre. Il ne servira à rien, en effet, de faire avec les joueurs qui n’ont pas de clubs tels que Didier Ovono Ebang, Willy Aubameyang ou encore ceux qui sont régulièrement convoqués que pour toucher des primes alors qu’ils n’apportent rien au groupe.

Fort de ces constats amers, le nouvel entraineur du Gabon ne devra pas être seulement un superviseur du point de vue de l’esprit. Il devra plutôt jouer avec l’expatriation des joueurs Gabonais dans des grandes firmes comme l’a fait Alain Giresse pour Didier ovono Ebang, Paul Ulrich Kessani, Bruno Ecuelé Manga. Ou encore comme Gernot Rorh qui avait permis à bon nombre de jeunes footballeurs Gabonais d’aller monnayer leurs talents hors du continent. On pense, entre autres, à André Biyogho Poko, Rémy Ebanéga Ekwa, Henri Ndong Ngaleu, Charly Moussono, Edmond Mouelé…

La tache s’annonce difficile mais pas rude pour le futur entraineur des Panthères que la classe sportive attend de connaitre impatiemment.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES