spot_imgspot_img

Des licenciements chez Perenco

onep greve perenco-79d57708L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), pourrait entamer une procédure judiciaire contre le pétrolier Perenco pour le licenciement de deux employés, affiliés au syndicat.

« Le vendredi 15 mars 2013, au cours de la grève générale déclenchée le 09 du même mois, vous avez fait empêcher l’export de la production du site Rembo Kotto par consignation de la pompe export au moyen d’un cadenas », c’est le motif du départ notifié à Azaria Pono par la direction générale de Perenco Oil Gas Gabon.

Au second licencié, Sylvain Edouard Mayabi Binet, il lui est reproché une subordination notoire en la personne du Directeur général adjoint, Laurent Maganga. Il avait ordonné à son employeur d’arrêter la production sur tous les sites de Perenco.

Selon, la direction de Perenco, qui estime inopportun de discuter avec la presse, le geste d’Azaria Pono avait causé d’énormes pertes à la production entravant par ailleurs la liberté des travailleurs non-grévistes.

Des mobiles jugés fallacieux par les intéressés et l’ONEP, qui ont reçus des lettres de convocation à des entretiens préalables à leurs licenciements le 22 juillet dernier. Ce jeudi, ils étaient face au représentant de la direction, Benoit Moussavou, qui leur a remis les lettres de départs définitifs de l’entreprise.

« Nous irons jusqu’au bout pour amener notre employeur a reculé devant sa décision », a indiqué, Sylvain Mayabi, ancien délégué de cette entreprise.

Le bureau provincial de l’ONEP a du travail au moment où les nouveaux dirigeants du syndicat des pétroliers viennent de prendre leurs fonctions.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES