spot_imgspot_img

Paul Biyoghé Mba : manigance démantelée, leadership contesté

Paul Biyoghe Mba a démissionné à titre réglementaire de son poste de Premier Ministre le 13 février 2012
Paul Biyoghe Mba a démissionné à titre réglementaire de son poste de Premier Ministre le 13 février 2012
Au sortir d’une récente réunion du Parti démocratique gabonais (PDG), le leadership de Paul Biyoghé Mba s’est senti quelque peu menacé. L’homme qu’on percevait comme un puissant fédérateur au sein du PDG, notamment dans la province de l’Estuaire, semble avoir bien du mal à rallier à sa cause ses propres frères.

Au terme de la réunion du vendredi 20 septembre dernier, au quartier Louis de Libreville (siège du PDG), l’on a pensé que les lendemains du président du Conseil économique et social (CES) n’auguraient rien de bon, notamment au sein du parti qu’il défend bec et ongles depuis son ralliement, il y a quelques années. Et pour cause, ses propres frères et compagnons, partisans du PDG (au pouvoir), originaires des bords du Komo, contesteraient de plus en plus son leadership, indique-t-on.

Le «sage» de Bikélé, par ailleurs «puissant» membre du Comité permanent du Bureau politique du parti présidentiel, aurait manqué l’occasion de redorer le blason de sa famille politique, dans laquelle un ensemble de tensions et de scissions sont désormais perceptibles. A tel point que certains confrères, à l’instar du journal Le Soleil parlent de «félonie à ciel ouvert» dans le groupe PDG de l’Estuaire.

En effet, si le leadership de Paul Biyoghé Mba semble ainsi vaciller, c’est que l’homme aurait été accusé de fort belle manière par ses compagnons d’avoir «tenté de phagocyter les notes d’orientation du secrétaire exécutif relatives au processus des investitures des candidats du PDG aux élections locales.» Le membre du Comité permanent du Bureau politique aurait alors essuyé des tirs groupés de la part de ses camarades, hiérarques de l’Estuaire, qui l’ont mis en minorité, déjouant par la même occasion son plan, que la plupart des individus présents à la réunion percevaient comme un «verrouillage» des listes de candidats PDG pour les prochaines joutes électorales. L’on a même accusé le «Duc» de Bikélé de vouloir faire la part belle à ses compagnons de l’ex-MCD en les intégrant prioritairement à ces listes. Que ce serait-il passé dans la tête de Paul Biyoghé Mba, se sont inquiété ses fidèles camarades.

Qu’à cela ne tienne, tout serait parti du projet énoncé, au cours de la rencontre par Paul Biyoghé Mba. Un projet aussi flou que «cruel» selon certains hiérarques du PDG en tête desquels Michel Menga M’Essone, ancien membre du secrétariat exécutif du parti. L’ancien ministre qui a eu ses heures de tension et d’abandon à l’Education nationale, se serait révélé être le principal auteur de la déchéance du leadership de son frère de l’Estuaire. En effet, l’élu de Cocobeach aurait été impitoyable devant le projet de Paul Biyoghé Mba de scinder Libreville en deux parties gérées par lui-même et un de ses acolytes. Gabonreview ne manquera pas de revenir sur cette curieuse histoire.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES