spot_imgspot_img

Retour sur le scandale du Pack Biostol

Biostol-1L’affaire avait fait scandale dans le pays et de nombreux médias nationaux et internationaux en avait fait échos. Le «Pack Biostol», un produit pharmaceutique à base de plantes naturelles améliorées, suspendu le 1er janvier 2013 au Cameroun, son pays d’origine, avait alors subi de violentes critiques dès son arrivée sur le territoire gabonais. Une affaire qui avait entre autres éclaboussé le Pr Léon Nzouba, ministre gabonais de la Santé. Mais après enquête, il s’est révélé que l’auteur de la cabale médiatique n’était autre qu’un ressortissant Camerounais, concurrent du fabricant.

A l’origine de la scandaleuse affaire, un communiqué de presse daté du 1er janvier 2013 dans lequel le ministre Camerounais de la Santé annonçait la suspension de deux produits pharmaceutiques dont le «Pack Biostol», commercialisé au Gabon, pour non-respect des réglementations en vigueur au Cameroun.

Scandalisés de nombreux Gabonais s’était alors interrogés sur la circulation de ce produit dans les pharmacies du pays. Le Pr Léon Nzouba, ministre gabonais de la Santé publique, avait alors été taxé de «complice d’empoisonnement de la population» et Sophie Bipolo, directeur du Médicament et de la Pharmacie du Gabon, traitée de tous les petits noms d’oiseaux. C’est dire que l’affaire avait touché un grand nombre d’individus et les médias nationaux en avaient fait leurs choux gras, tirant aussi violemment que possible sur les importateurs que sur les fabricants du Pack Biostol. Malgré l’Autorisation de mise sur le marché gabonais (AMM) dument signé le 30 novembre 2012, par Sophie Bipolo, l’on avait accusé les autorités gabonaises ne pas avoir mené d’enquêtes conséquentes avant l’entrée du produit sur le territoire national.

Toute chose qui était alors apparu comme du pain bénit pour les concurrents officiant pour d’autres laboratoires pharmaceutiques. En effet, profitant de la confusion autour du Pack Biostol dans son pays d’origine, Clément Petsoko et David Guimeni Biheng, président de l’ONG Action For Africa, avaient alors décidé de mettre en place une véritable machination dans l’objectif de mettre à mal la réputation du produit issu du Laboratoire ADPRAM, pour ainsi susciter de la part des autorités gabonaises le retrait du Pack Biostol du marché national. Clément Petsoko, principal initiateur de la cabale médiatique qui s’en est suivie, aurait eu pour idée d’imposer son propre produit à terme. Mal lui en a pris. Son compagnon, David Guimeni, rattrapé par la justice gabonaise pour «faux et usage de faux», est actuellement en détention préventive à la prison centrale de Libreville, comme l’on indiqué, le 25 septembre 2013 lors d’une conférence de presse à Libreville, les représentants du laboratoire incriminé.

Or, le Laboratoire ADPRAM se défend vigoureusement d’avoir été l’auteur d’un «empoisonnement et homicide volontaire» ainsi que le prétendaient les deux compères dans la plainte qu’ils avaient intentée contre le laboratoire camerounais, fabricant du Pack Biostol : une plainte classée sans suite, le 9 septembre 2013 par le Parquet de Libreville. A cet effet, le représentant du laboratoire incriminé a tenu à relever que la seule raison qui amené la suspension du Pack Biostol au Cameroun, c’est que les promoteurs du produit ont bravé la restriction relative à la publicité. En bref, au Cameroun, pour tout produit à vocation thérapeutique, la distribution est autorisée à la seule condition de ne pas faire de publicité, aussi bien sur les médias publics que privés. Une règle que les promoteurs du Pack Biostol se sont bien passés de respecter, d’où la suspension.

Mais pour ce qui est de la présumée dangerosité du Pack Biostol, « il n’en est rien. […] Le Biostol n’est pas un produit chimique. C’est produit à base de plantes naturelles améliorées. Il n’a donc pas d’effets pervers connus à ce jour», a assuré Eli Mathurin Moumeni du Laboratoire ADPRAM.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES