spot_imgspot_img

Commerce illégal d’espèces protégées : Ali Bongo Ondimba interpelle la communauté internationale

artoff4256Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a interpellé jeudi à New York, en marge de l’assemblée générale de l’ONU, la communauté internationale sur l’urgence de s’unir pour combattre le crime contre la faune et la flore et réitéré l’engagement du Gabon dans la lutte contre ce fléau dans le cadre de la Réunion annuelle de la Clinton Global Initiative (CGI) et la discussion de haut niveau sur le braconnage et le trafic d’espèces protégées.

Lors de son discours à la CGI, le Chef de l’Etat qui avait déjà annoncé, en mai dernier, à Marrakech (Maroc) son soutien à la Campagne BAD/WWF contre le commerce illicite d’espèces sauvages et appelé à la création d’un fonds panafricain pour répondre aux crises environnementales – a décliné les initiatives mises en œuvre, sous son impulsion, parl’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN) qui travaille en étroite collaboration avec ses homologues du continent africain dans « le but de fédérer nos experts en matière de faune et de monter une initiative africaine de maintien de la paix environnementale ».

Au cours des prochaines années, ce sont des millions de dollars qui seront consacrés à ce projet d’envergure continentale qui a déjà reçu une promesse de subvention de 2 millions USD sur deux ans de la Fondation Howard G. Buffet.

Lors d’une discussion de haut niveau sur le « braconnage et commerce illicite d’espèces sauvages : une criminalité aux dimensions multiples et un défi croissant pour la communauté internationale », co-animé avec le Dr Guido Westerwelle, ministre des Affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne, le Président de la République a exhortéle Secrétaire général de l’ONU « de nommer un envoyé spécial pour les crimes de la faune et de la flore, qui sera chargé de superviser la réponse mondiale à ce problème urgent ».

Soucieux de voir l’Organisation des Nations Unies jouer un rôle majeur dans la lutte contre le braconnage orchestré par des réseaux mafieux transnationaux mieux équipés et plus agressifs, Ali bongo Ondimba propose que le Gabon accueille une conférence mondiale sur le braconnage.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES