spot_imgspot_img

Gabon : Barro Chambrier, une stature de Maire de Libreville

Alexandre-Barro-Chambrier-346x190Les sorties très médiatisées de d’Hugues Alexandre Barro Chambrier (ABC) suscitent de plus en plus les interrogations des gabonais qui se demandent…

Libreville, Lundi 30 septembre 2013 (Infos Gabon) – Les sorties très médiatisées de d’Hugues Alexandre Barro Chambrier (ABC) suscitent de plus en plus les interrogations des gabonais qui se demandent ce qui remue tant cet homme pondéré et sans vague.

Mais le contexte de ces prises de position et le contenu des discours ne laissent pas tant de mystère si ce n’est son actuel mandat de député auquel il pourrait renoncer. Et à ce propos, ABC est sans équivoque, « je voulais être neutre au départ. Mais sachez que dès à présent, je suis engagé ».

Autrement dit, Barro a les coudés franches pour faire ce qu’il fait. Première chose faite, mobiliser les militants de son fief politique du 4e arrondissement de la commune de Libreville. Ce sur quoi il est bien suivi par les populations venues nombreuses.

Le plus intéressant sera l’égrainage de ses idées politiques, notamment, de se mettre au service des concitoyens pour qui il souhaite d’avoir un logement décent, un accès aux services de santé, la possibilité d’éduquer les enfants et de se nourrir avec trois repas par jour.

Pour y arriver, estime ABC, il faut que le fruit de la croissance bénéficie à l’ensemble des filles et fils du Gabon. Et d’ajouter qu’à cet égard le gouvernement fait des efforts dans la réalisation des équipements collectifs et structurants.

Après quoi ABC s’appesantira sur la question des moyens dont doivent être doté les collectivités locales et celle de l’accélération du processus de décentralisation. Deux sujets qui n’intéressent pas au premier chef le député qu’il est, mais qui concernerait au principal un Maire ou un élu local.

Puis, il tombera à pieds joints sur la nécessité de la propreté et de la modernisation de Libreville, la capitale gabonaise. On comprend alors qu’ABC est en train de dérouler le contenu de ses ambitions pour Libreville dans le présent contexte préélectoral.

Il se permettra même de se prononcer sur les profils des personnes qu’on doit envoyer à la Mairie de Libreville. Pour parler ainsi d’hommes et de femmes capables, pétris d’expérience, reconnus pour leur rigueur dans la gestion de la chose publique, prêts à observer les règles de bonne gouvernance, à jouer la carte de la transparence, à faire connaitre les ressources réelles engrangées par la Mairie, etc.

Une description qui correspond mot pour mot à ABC lui-même dont la rigueur dans la gestion des affaires publiques s’est illustrée à l’international, comme administrateur au FMI (Fonds Monétaire International) pendant 8 ans et comme membre du Gouvernement pendant 6 ans dans des départements de gestion économique et des ressources naturelles (économie finance, économie forestière, développement, mines et pétrole).

Une expérience de manager de renom couronnée par son statut de consultant international en économie et gestion, du commun de son grade universitaire de professeur agrégé d’économie.

A n’en point douter et son profil plaide pour lui, ABC serait plus à sa place à un poste de gestion qu’au parlement où il fait plus de l’examen de textes de lois que du management ou de la gestion.

Mais son statut de député reste un montre de son assise politique et sa stature d’homme politique tout court, au service des populations gabonaises et librevilloises en particulier. Et la particularité de ce scrutin est le vote des listes à la proportionnelle, de sorte que ce sont les conseillers municipaux ainsi élus qui désigneront un Maire suivant la consigne de vote du ou des partis dont ressortissent ces conseillers municipaux.

D’où que la seule certitude des listes PDG (Parti Démocratique Gabonais, au pouvoir) dans les 6 arrondissements de Libreville expliquerait que plusieurs personnalités politiques du PDG dans la capitale soient de potentiels Maires de Libreville sur qui pourrait échoir la consigne de vote du PDG à l’adresse de ses conseillers municipaux. Ce pourrait donc être ABC comme bien d’autres pédégistes de Libreville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES