ngoyoL’Ambassadeur et Haut Représentant du Gabon en France, son Excellence Monsieur Germain Ngoyo Moussavou a exhorté vendredi soir, dans le 16è arrondissement de Paris, lors de la célébration en différé du 53è anniversaire de l’indépendance du Gabon (17 août 1960), les investisseurs français à investir au Gabon.

« A l’endroit des investisseurs, je veux vous dire que le Gabon est une terre d’opportunités pour les investissements dans plusieurs secteurs jugés prioritaires pour son développement. Je pense notamment au bois, à l’industrie, à l’énergie, aux mines, à l’agriculture, à l’élevage, à l’économie numérique, à la santé, à l’éducation, ainsi qu’aux infrastructures dont le coût d’investissement est évalué à environ 10 milliards d’euros. Ce sont autant de domaines dans lesquels vous trouverez trois éléments essentiels : une fiscalité attractive, un environnement sain pour les affaires et surtout l’accès à un marché sous-régional d’une centaine de millions de consommateurs », a déclaré le premier gabonais de France.

M. Ngoyo Moussavou a également salué avec force et détermination, les efforts déployés par le président français, François Hollande, dont la convergence de vues avec la vision portée par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, permet d’écrire de nouvelles pages des relations entre la France et le Gabon.

A la communauté gabonaise, l’Ambassadeur du Gabon en France a réitéré le message d’unité et de responsabilité livré au peuple gabonais par le Chef de l’État gabonais, lors de son adresse à la nation.

« Ce n’est qu’à l’aune des actions empreintes de ces valeurs que nous pourrons espérer atteindre les objectifs de développement que nous nous sommes fixés », a martelé M. Ngoyo Moussavou.

Dans les nouveaux locaux de l’Ambassade du Gabon en France, un bâtiment entièrement rénové sur l’avenue Raphaël, dans le 16è arrondissement de Paris, au terme de travaux entamés par le défunt président de la République Omar Bongo Ondimba et terminés par son illustre successeur Ali Bongo Ondimba, la communauté gabonaise de France et plusieurs invités de marque ont eu droit à un cocktail somptueux offert par le couple Ngoyo Moussavou au son et rythme de la musique gabonaise, notamment du roi du Tandima, Vickos Ekondo, qui a effectué le déplacement pour agrémenter la soirée commémorative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here