spot_imgspot_img

CNAMGS : Un siège tout neuf à Mouila

CNAMGS-Mouila3-300x198Le ministre de l’Economie, de l’Emploi et du développement durable, Luc Oyoubi, et les responsables de la Caisse national d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) emmenés par leur directeur général, le Pr Michel Mboussou, ont inauguré le vendredi 27 septembre 2013, à Mouila, un bâtiment flambant neuf qui abritera les services de la délégation provinciale de cette structure. Objectif : offrir un meilleur cadre de travail aux agents, mais aussi un service de qualité aux assurés.

Construit à l’entrée de la ville de Mouila, chef lieu de la province de la Ngounié, le bâtiment érigé pour les services de la délégation provinciale de la CNAMGS est à mettre à l’actif des responsables de cette structure qui ont opté le rapprochement avec les populations. L’édifice, œuvre d’une entreprise gabonaise de travaux publics ayant pignon sur rue, a été construit en tenant compte des exigences et commodités devant faciliter le travail et le rendre plus agréable en toutes circonstances, mais aussi pour offrir aux assurés et assujettis un cadre d’accueil convivial.

Ainsi, devant les ministres de la Santé, celui de la Poste, de la Communication et de l’Economie numérique et de bien d’autres personnalités accompagnant le ministre de tutelle, Luc Oyoubi, le chef de la délégation provinciale de la Ngounié, Richard Mamouaka Mombo, a rappelé le rôle de la CNAMGS. Celle-ci «couvre non seulement les risques liés à la maladie et à la maternité mais s’occupe aussi des prestations familiales servies aux Gabonais économiquement faibles GEF)». L’orateur n’a pas manqué de rappeler les différentes étapes de la mise en place de l’assurance maladie obligatoire au Gabon.

Un processus qui est progressivement passé par la prise en charge des GEF, puis des fonctionnaires et, enfin, des agents du secteur privé et de la main d’œuvre non permanente. Selon le chef de la délégation de la CNAMGS dans la Ngounié, toute l’équipe dirigeante, réunie autour du Pr Mboussou, a permis : «l’émergence d’une dimension humaine de la CNAMGS … et d’une volonté d’œuvrer pour le bien de tous». Le Pr Michel Mboussou, directeur général de la CNAMGS, a relevé, quant à lui, que la présence du ministre de l’Economie à cette cérémonie témoignait de «l’engagement du gouvernement aux côtés de la CNAMGS, pour l’aider à se déployer dans toutes les provinces du pays». Et de préciser, par ailleurs, qu’en emmenant ainsi l’assurance maladie au plus près des populations, notamment les plus vulnérables, la CNAMGS ne fait que traduire la vision politique de solidarité et de partage du président de la République, Ali Bongo Ondimba.

En exhortant chacun des employés et des éventuels utilisateurs de ce patrimoine public à le conserver et à le protéger, le directeur général de la CNAMGS a fait un bref bilan des activités en cours au sein de cette structure. «A ce jour, a-t-il déclaré, le fichier de la CNAMGS compte 629.307 assurés principaux et ayants-droit, dont 464.353 pour le compte du fonds des Gabonais économiquement faibles et 164.952 pour le fonds du secteur public».

Au-delà de ces chiffres, le Pr Michel Mboussou a indiqué que la CNAMGS s’est doté d’un logiciel de traitement électronique des feuilles de soins et d’un logiciel de gestion administrative de l’assurance maladie. «Ces outils nous permettent de traiter efficacement les millions d’actes médicaux et paramédicaux. Ce qui fournira de précieuses informations épidémiologiques sur les pathologies rencontrées et les consommations médicales sur l’ensemble du territoire national. Ces données épidémiologiques générales et détaillées qui nous font tant défaut, permettront aux autorités compétentes de disposer des renseignements utiles afin de bâtir une politique de santé publique plus efficace, coordonnée et ciblée», a-t-il expliqué.

Se prononçant également, le ministre de l’Economie, Luc Oyoubi, s’est réjouit de la politique de décentralisation mise sur pied par la direction générale de la CNAMGS, à travers l’exécution du programme de réhabilitation et de construction des délégations provinciales qui s’inscrit dans la vision du président de la République de faire du Gabon un pays émergent.

Le bâtiment inauguré sera animé par 23 agents y compris ceux exerçant dans les structures sanitaires de Mouila et de Bongolo qui y travaillent. Cette délégation a consigné à ce jour, selon le chef de la délégation, 47.093 assurés GEF et ayants droits, 6.036 agents publics et retraités, 1.295 salariés et retraités du secteur privé et parapublic. Et sur l’ensemble de la province de la Ngounié, la CNAMGS dispose d’un réseau conventionné de 2 hôpitaux publics, 10 centres médicaux, 14 dépôts pharmaceutiques.

«Nous sommes fiers de voir les efforts que fournissent les dirigeants de la CNAMGS pour faciliter le travail à leur agents et à nous les assurés. Ce sont des initiatives que les autres administrations doivent répliquer. Car, on n’aura plus trop de tracasseries liées au déplacement vers Libreville pour régulariser nos dossiers», a confié un habitant de la localité qui a suivi la cérémonie d’inauguration de cet édifice de deux niveaux.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES