spot_imgspot_img

Donner un nouveau rythme aux chantiers

Le ministre de l’éducation nationale, Séraphin Moundounga, les responsables de l’Agence nationale de grands travaux (ANGT) et les patrons d’entreprises chargées de réaliser les infrastructures scolaires et universitaires à Libreville et à Owendo ont fait le point, mardi à Libreville au cours d’une réunion de travail, de l’avancement des travaux et exprimé leur volonté d’imprégner un nouveau rythme aux différents chantiers en cours au lendemain des visites effectuées par l’autorité de tutelle sur le terrain.

Au cours de cette rencontre, qui aura duré près de 2 heures, les représentants de l’ANGT et des entreprises ont exprimé au ministre les difficultés rencontrées, souvent à l’origine de manquements observés sur le terrain comme lors de la dernière descente sur le terrain du ministre les 18 et 19 septembre dernier.

‘’Avant mon discours de rentrée, j’ai visité les différents chantiers avec les agents de l’ANGT et les chefs d’entreprises adjudicataires pour faire le point de afin de faire de nouveaux réglages du rythme d’exécution des travaux et de m’informer au détail de l’ensemble des difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises’’, a expliqué le ministre, au sortir de la réunion.

Parlant des manquements et difficultés auxquels font face ces entreprises et l’ANGT, les parties se sont accordées sur les actions que devrait mener l’Etat, pour que les conditions d’exécution changent.

‘’Cet échange m’a permis d’avoir une meilleure idée sur les actions que nous devons menées au sein du gouvernement, en faisant en sorte que les caisses de l’ANGT soit suffisamment approvisionnées à temps, pour que les impératifs que nous avons soient réglées assez tôt’’, a précisé le ministre Moundounga.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES