spot_imgspot_img

Jean-François Ntoutoume Emane, sénateur en 2015 ?

Ntoutoume-Emane3L’actuel maire de la capitale gabonaise, qui fait face à une fronde interne au PDG et dans le 5e arrondissement, a compris qu’il aurait du mal à rempiler à l’Hôtel de Ville. Il aurait jeté son dévolu sur un siège de Sénateur dans son fief politique.

Alors que le renouvellement des élus du Sénat ne se fera qu’en janvier 2015, Jean-François Ntoutoume Emane a confié à des proches qu’un siège de Sénateur ne lui déplairait pas. Lors de l’élaboration de la liste des 25 candidats PDG à la mairie du 5e arrondissement de Libreville, l’actuel édile de Libreville a du s’imposer au forceps, après avoir mal vécu le combat frontal que lui a imposé un grand nombre de ses anciens affidés conduits par Jean-Félix Ayo Adibet, «l’enfant terrible du 5e arrondissement».

Devant la détermination de ce membre du Bureau Politique, «Jacky» a, pour humilier son adversaire, rappelé toute l’assistance et l’aide qu’il a apportées à Ayo Adibet lorsque celui-ci a fait face à la maladie. C’est à croire que celui qui aime à se faire appeler «doyen politique» de Lalala tient un cahier dans lequel il note l’ensemble des aides, assistance et promotions qu’il a pu faire ou contribuer à faire pour ses concitoyens. Il est en effet toujours prêt à rappeler ce qu’il a apporté aux uns et aux autres.

On se rappelle en effet que dans l’hebdomadaire Gabon d’Abord qui lui sert de journal de campagne, le maire de Libreville avait fait connaître tout le soutien dont il avait gratifié Charles Mba Bissighé quant à sa carrière administrative. Celui-ci avait eu le tort de reprocher au «doyen» sa gestion des affaires municipales. Ce qui ramène au souvenir de ce qu’il disait également sur Gisèle Akoghet, député du 5e arrondissement, à qui il a arraché une parcelle à Okala-Mikolongo pour l’offrir à son épouse. Pour Jacky, la politique n’est-elle donc qu’affaire de calculs et d’arrière-pensées ? Les proches de Gisèle Akoghet, Charles Mba Bissighé et Jean-Félux Ayo Adibet se seraient-ils décidés à se venger au cours de l’élection de novembre prochain ?

Un siège de sénateur pour «Jacky» ?

En tout cas, c’est dans cette atmosphère presque nauséabonde que Jean-François Ntoutoume Emane a révélé à des proches son intention de briguer un siège de sénateur après son élection assurée de Conseiller municipal en novembre prochain. Pour dire vrai, après 45 ans de vie politique, un tel siège lui irait mieux que cette envie effrénée de s’accrocher à l’Hôtel de Ville par tous les moyens et par toutes les entourloupes. Cette envie qui l’a amené -selon ce qu’il a révélé lors de la réunion relative à la confection de la liste des candidats- à dépenser 90 millions de francs CFA pour faire enrôler près de 3000 personnes au 5e arrondissement. Des personnes issues essentiellement de la parentèle de son épouse, Marie-Yolande.

Seulement, à l’observation, Louis-Marie Ngoua, candidat du Centre des libéraux réformateurs (CLR) au 5e arrondissement, a des chances de voir sa liste faire un bon résultat face à celle de Jean-François Ntoutoume Emane dont beaucoup de Lalaliens attendent la chute.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES