spot_imgspot_img

Le canton Océan se lance dans l’agriculture

PLANTATION (1)L’élue du canton Océan dans le département de Bendjè, Berthe Azizet, a lancé depuis juin 2012, un vaste projet agricole en fédérant les populations de sa circonscription autour des champs de manioc et de banane.

L’enthousiasme avait gagné les populations des villages du canton Océan, situé à l’Est du département de Bendjè près de la capitale économique, Port-Gentil. Le député, Berthe Azizet, lançait en juin 2012 son programme agricole dénommé ‘‘un homme, un champ, un village une coopérative’’.

Le projet a connu un début l’année dernière, qui se poursuit actuellement avec l’extension des plantations dans la trentaine de villages disséminés à travers le canton Océan où vivent plus de 1000 âmes. La première phase a consisté à expérimenter le concept agricole dont la récolte va se faire dans les tout prochains jours.

« Nous voulons fédérer à long terme nos populations autour de l’agriculture et s’accorder sur des actions concrètes permettant de stimuler la croissance agricole », a souligné, l’honorable député, Berthe Azizet.

Claude Landry Pambo, le Secrétaire général de la coopérative Enoungwany (l’entraide en myènè) commente le succès du concept un homme, un champ, un village une coopérative ainsi que les prochaines étapes cruciales, la transformation des produits agricoles comme le manioc, la commercialisation des récoltes. Pour lutter contre les animaux dévastateurs, les agriculteurs sont obligés d’ériger des maisonnettes proches des champs, explique Mme Doutsona au village Mbilapè. Par voie de conséquence, ces agglomérations rurales se vident.

Cette coopérative mise sur pied par l’élue et ses collaborateurs veut mettre en valeur les efforts des petits exploitants agricoles. L’entreprenariat rural doit avoir sa place dans le canton Océan dans l’objectif de contribuer à la sécurité alimentaire nationale. Pour l’instant, environ 17 millions sont sortis de caisse pour le financement (appui matériel, logistique).tl_files/_images/Articles Image/PLANTATION (1).JPG

« Il est important que ces actions pragmatiques et concrètes n’en restent pas à une phase administrative et que nous les amenions au-devant des villageois et des potentiels partenaires», explique, le chef du service provincial de l’agriculture Magloire Medza Abessolo. La vision de la coopérative Enoungwany est de rendre les populations rurales de l’Océan autonomes.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES