recensementEn prélude au Recensement général de la population et des logements (RGPL) qui débute le 7 octobre prochain, 3000 agents recenseurs et contrôleurs ont terminé de se former, le 2 octobre 2013 à Libreville.

En vue d’une maitrise du travail qu’ils auront à effectuer durant la période de recensement qui s’achève le 30 octobre 2013, 3000 personnes ont reçu une formation de plus d’une semaine sur les caractéristiques individuelles des personnes à recenser, notamment en termes de sexe, d’âge, de résidence, de nationalité, de niveau d’instruction et d’activité économique. L’opération qui concernait les contrôleurs et les agents recenseurs, permettra d’évaluer le nombre de personnes résidant au Gabon, ainsi que la quantité de logements.

«L’objectif général de ce recensement est de contribuer à l’amélioration et l’actualisation de la connaissance de la situation démographique sociale et économique du pays d’une part, et de servir d’autre part d’outil de suivi et d’évaluation de programme mise en œuvre d’autre part», avait déclaré, en janvier 2013, le directeur général de la statistique, Francis Thierry Tiwinot.

Tous les 10 ans, le Gabon organise, depuis 1960, un recensement général de la population. Il s’agit d’une photographie du pays à un moment donné. Il se déroule sur cinq principales étapes : la cartographie, le dénombrement (collecte), l’exploitation et le traitement des données, l’analyse des données, la publication et la diffusion des résultats. Le dernier en date avait été tellement mal fait que ses résultats n’avaient pas été diffusés officiellement. Le recensement est exécuté par la Direction générale de la statistique du ministère gabonais de l’Economie, de l’Emploi et du Développement durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here