spot_imgspot_img

1er Forum national sur les télécommunications

DSC0091Organisé conjointement par l’Assemblée des Régulateurs des télécommunications d’Afrique centrale (Artac) et l’Agence de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), le premier forum national des télécommunications s’est ouvert à Libreville le 4 octobre. Le client est placé au centre des réflexions de cette première édition, au regard de son thème : «Le client au centre des préoccupations des opérateurs et exploitants du secteur des télécommunications».

Sur l’esplanade de Gabon-Expo, se déroule du 4 au 6 octobre 2013, un forum qui met en exergue toutes les parties prenantes du secteur des télécommunications. Ainsi, les instances de régulation des pays de l’Afrique centrale, les opérateurs de téléphonie, particulièrement du Gabon, les fournisseurs, les distributeurs, de même que les associations de consommateurs des produits de ce secteur d’activité qui se retrouvent pour ce grand rendez-vous d’échanges et de partage. Il s’agit pour les experts en la matière de mener les réflexions en vue de mieux déterminer les orientations et stratégies devant faciliter l’essor du domaine.

Selon les organisateurs dont l’Arcep dirigée par son président Lin Mombo, par ailleurs président de l’Artac, il est question de vulgariser les télécommunications au Gabon en offrant un accès plus large de ces services, et à moindre coût, aux populations, par une baisse des tarifs. C’est donc pour cette raison que la majorité des thèmes de débats est consacrée au consommateur final. Ces thématiques sont notamment axées sur «la qualité de service technique», «la qualité de service commercial/la relation client-opérateur», «les offres de service de télécommunications».

Un autre élément déterminant de ces assises repose sur la nécessité, pour les opérateurs, de discuter en «face-to-face» avec leurs clients. Toute chose qui devrait réduire les frustrations consécutives aux incompréhensions enregistrées ça et là dans l’usage quotidien de ces nouvelles technologies. Ce qui devrait également permettre d’améliorer un peu plus la qualité des services à travers la prise en compte des préoccupations du client.

Présidant l’ouverture de ce forum, le ministre de l’Économie numérique, de la Communication et de la Poste, Blaise Louembé, a salué l’initiative qui participe de l’amélioration de l’activité dans le secteur des Technologies de l’information et de la communication (Tic) au Gabon, ainsi qu’au développement du Gabon des services prôné par le président de la République Ali Bongo Ondimba.

Pour permettre à la population de mieux appréhender le milieu des télécommunications, une foire est organisée à Gabon Expo qui comporte des

tombolas, des jeux et divers divertissements. Un dispositif de connexion wifi gratuit a été déployé pour permettre aux jeunes de surfer en libre service sur Internet et de se familiariser davantage avec ces outils. L’ambition étant également de faire en sorte que ce secteur devienne un acteur des changements sociaux d’ici à 2015, ainsi que le souhaite l’Union internationale des télécommunications (UIT).

A noter que les régulateurs qui organisent ce forum sont souvent perçus comme des gendarmes qui ne font qu’appliquer des sanctions. La tenue de cet évènement vient présenter l’une de leurs missions du régulateur qui est de faire en sorte que le secteur soit dynamique.

Ainsi que l’a indiqué le président de l’Arcep, Lin Mombo, ce forum doit être la plate-forme d’échanges entre opérateurs et consommateurs, sur toutes les questions relatives aux nouvelles technologies de l’Information et de la communication (TIC), mais aussi sur la nuance à relever au niveau des prix affichés et les prix promotionnels, etc.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES