spot_imgspot_img

L’industrie cacaoyère au centre des discussions à Libreville

norbert_epandja1Libreville accueille depuis lundi matin la 76ième assemblée générale de l’Alliance des Pays Producteurs de Cacao (COPAL) qui contrôle 70% de la production mondiale de cacao.

Les plus importants producteurs de cacao du monde sont présents à Libreville pour évoquer les questions liées à l’environnement productif du cacao, au fonctionnement interne de l’organisation, à la rentabilité et à l’anticipation des marchés.

Le COPAL, fondé à Abidjan (Côte d’Ivoire) en 1962, regroupe le Brésil, la Malaisie, la République Dominicaine, le Cameroun, le Nigéria, Sao Tomé et Principe, le Togo, la Côte d’Ivoire et le Gabon. Sa mission première est de faciliter les échanges entre les producteurs avec le noble objectif d’assurer la durabilité de l’industrie cacaoyère.

Cette réunion qui se tient à Libreville peut servir à la culture du cacao au Gabon qui avait pris le large pendant les années coloniales et la période postindépendance et qui a fini par s’assoupir au point où l’apport du Gabon dans la production mondiale est presque insignifiante alors même que son produit est d’une qualité supérieure.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES