spot_imgspot_img

Le Gabon et le Congo peaufinent leur interconnexion à la fibre optique

Des experts gabonais et congolais en charge de la mise en œuvre du projet régional Central African Backbone (CAB) dans leurs pays respectifs sont en conclave depuis lundi dans le cadre d’un atelier sur l’interconnexion des fibres optiques réalisées dans le cadre des projets CAB 3 (Congo) et CAB4 (Gabon).

Le Projet CAB (CentralAfricaBackbone), financé par la Banque Mondiale, vise à accroître la couverture géographique des réseaux à bande passante de grande capacité et de diminuer les coûts des services de communications sur les territoires des Etats d’Afrique Centrale et à appuyer la mise en œuvre du troisième pilier du Programme économique régional de la CEMAC 2010-2015, relatif à l’interconnexion physique de ses pays membres.

L’interconnexion des fibres optiques réalisées dans le cadre des projets CAB 3 (Congo) et CAB4 (Gabon) permettra de diminuer les coûts et d’améliorer la qualité des communications entre les deux pays et renforcera l’intégrité des réseaux régionaux de communications en créant des boucles (des redondances) dans la sous-région, souligne la Banque mondiale.

Le projet CAB4 permet au Gabon de se connecter au nouveau câble sous-marin ACE, et d’engager la construction du Backbone terrestre jusqu’à Franceville et la frontière avec le Congo. Pour sa mise en œuvre effective, le coût du projet est évalué à 109 million de dollars dont 58 financés par la Banque mondiale et 51 millions de dollars par la République Gabonaise.

Le projet CAB3 permet au Congo d’interconnecter les initiatives et promouvoir la connectivité régionale avec des interconnexions vers la République Gabonaise, la République Centrafricaine et la République Démocratique du Congo. Pour sa mise en œuvre effective, le coût du projet est évalué à 30 million de dollars dont 15 financés par la Banque mondiale et15 millions de dollars par la République du Congo.

Les principaux résultats attendus de ces projets sont la croissance de la Bande passante des communications internationales (Internet, Voix, et Data), la croissance du Nombre d’abonnés Internet, et la décroissance du Prix moyen de la connectivité internationale. Dans les deux pays, les projets sont réalisés dans le respect des principes de Partenariat Public Privé (PPP) et d’Accès Ouvert au Réseau.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES